mercredi 7 mai 2008

Ce qui est fait n'est plus à faire...

...avoir de mauvaises fréquentations ; sortir dans des soirées gothiques ; me faire percer la langue ; changer de pays ; reprendre mes études sur le tard ; chanter dans un micro à deux heures du matin dans un appartement parisien ; passer mon bac avec mention ; acheter un tailleur rouge ; ne pas porter de pantalons pendant plusieurs années ; augmenter considérablement ma consommation de piles électriques ; jouer devant 150 personnes qui me tournent le dos ; donner mon avis quand on ne me l'a pas demandé ; voir de près un tibia humain (dans sa jambe !) ; m'entendre sur les ondes d'une radio nationale ; faire un karaoké sur Bohemian Rhapsody à trois heures du matin ; trois années de PUVA thérapie ; voir un homme dans une de mes robes ; perdre puis retrouver goût à la vie ; me faire avoir à l'usure ; embrasser un grain de beauté et une tache de naissance ; m'endormir pendant l'amour ; acheter mon premier lecteur MP3 à 30 ans ; inviter une parfaite inconnue à un concert ; donner mon avis parce qu'on me le demande ; me faire poser encore plus de lapins...

Fond sonore : Joan Jett, "I love rock'n'roll"




Aucun commentaire: