lundi 2 juin 2008

Se faire du bien...

- dormir
- prendre un bain
- aller au cinéclub
- s'offrir des fleurs
- noircir des pages
- s'autoriser à pleurer
- passer une après-midi en famille
- chanter à tue-tête avec Vincent Malone
- aller chez le coiffeur et/ou le psy (ce qui est presque un pléonasme)
- rester des heures au téléphone (avec des personnes bienveillantes !)
- danser le disco sur Dystopia des Midnight Juggernauts (déjà mon album de l'été)
- marquer ses limites (et se sentir fier quand on y arrive... Coupable, mais tellement fier de soi !)
- éclater de rire en revoyant Quand Harry rencontre Sally et Quatre mariages et un enterrement
- faire des vocalises sur Die Dreigroschenoper (en allemand dans le texte)
- se préparer de bons petits plats (un bon début pour reprendre du poids)
- discuter "féminisme" à bâtons rompus
- écouter de la bossa nova
- lire au bord de la Meuse
- aller à la piscine
- profiter du soleil
- sourire aux anges
- se permettre d'être, enfin, fragile

Pour faire court : passer du bon temps et penser à soi !
Tant pis si la morale judéo-chrétienne nous dit que c'est mal (et pas que la morale judéo-chrétienne, d'ailleurs). "Chacun sa merde", comme on dit.

Encore une petite absence, et je vous reviens en forme la semaine prochaine...

Fond sonore : Björk, "Army of me".

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Chère Mademoiselle Catherine, en fait, on se ressemble.
Je n'ai encore lu que quelques pages de ton blog mais je m'y retrouve fort. A vrai dire, je ne crois pas que ce soient les sujets abordés samedi soirs qui m'aient fait me sentir si bien en ta papotante compagnie mais simplement une osmose facile -instinctive- qui, ajoutée à une fatigue certaine, a créé ce bien-être. "rencontre". Mon mot du week-end. Je traînerai par ici de temps en temps.Merci pour les quelques portes entrebâillées.
Raph*

Mademoiselle Catherine a dit…

Heureuse de te lire par ici (apparemment, tu as fait une partie de "roulette russe", car - bien qu'elle reste d'actualité - cette publication ne date pas d'hier :)).

J'ai vraiment passé un très bon moment au festival - un de ces petits moments d'éternité dont j'aurais pu faire une note (et cette année encore, c'était pendant les festivités du 15 août... Coincidence? I don't think so!).
Finalement, plutôt que d'en parler ici, je garderai bien au chaud les précieux souvenirs de cette belle journée. Merci d'en avoir fait partie :)

Raph* a dit…

Non, pas de roulette-russe, je picore selon les titres dans ton blog. Or il se fait que ce type de listes, je m'en fais régulièrement (mélanges de trucs qui m'ont fait du bien et d'autre qui me feraient du bien) et j'ai donc été attiré par les tiennes. J'ai lu une série de tes articles et les ai déjà recommandé à d'autres. Dans ma liste en cours, "lire ton blog" fais du bien...
Au prochain moment d'éternité partagé (ou moment tout court, ne mettons pas la barre trop haute) avec toi!
Raph*