samedi 30 août 2008

L'art de l'improvisation

Au départ, je comptais faire une soupe de tomates & patates douces, mais ces dernières étaient introuvables au Franprix de la rue Monge, alors j'ai improvisé, et c'est ça qui est bien avec les soupes : on peut y mettre ce qu'on veut, ça marche (presque) toujours.

J'ai donc jeté mon dévolu sur
- deux oignons
- une gousse d'ail
- une aubergine
- une courgette
- deux carottes
- une grosse pomme de terre
- une grosse boite de tomates pelées
- un cube de bouillon
- sel, poivre, cumin, curry
- huile d'olive, vinaigre de framboise (facultatif)

Après avoir grossièrement haché tous les légumes, faire revenir l'ail et l'oignon dans de l'huile d'olive. Ajouter l'aubergine, la courgette, le poivron et les carottes. Laisser cuire un peu en mouillant de temps en temps avec de l'eau.
Verser les tomates avec leur jus. Ajouter la pomme de terre et le cube de bouillon.
Laisser mijoter une grosse demie heure. Passer au mixer et ajouter de l'eau si besoin.
Saler, poivrer, ajouter une pincée de curry et de cumin, ainsi qu'une minuscule larme de vinaigre de framboise pour parfumer.

Les peaux de l'aubergine et du poivron laissent des petits morceaux. Si ça vous dégoûte, vous pouvez passer la soupe au tamis, mais vous ne saurez pas ce que vous ratez.

Et avec tout ça, une bonne tranche de pain beurré.

À table !

Fond sonore : Can, "Soup".

2 commentaires:

Aboshin a dit…

Moi j'oublie jamais de mettre du Knorr au poulet avec des petites pâtes dans la soupe, ça donne toujours un super goût!

Mademoiselle Catherine a dit…

C'est vrai que le bouillon de poule et les petites nouilles, c'est miam!miam!, mais cette soupe-ci ne s'y prête pas : trop épaisse.