jeudi 19 février 2009

Près de l'église, forcément...



Fond sonore : Diamanda Galás, "There are no more tickets to the funeral".

4 commentaires:

Lisica a dit…

Evidemment, oui, c'est pour éviter les longs trajets, au cas où quelqu'un fasse un malaise de fatigue...ça ferait tache.
c'est comme le vendeur de glaces et la plage, ça va de paire.

madeleinemiranda a dit…

Erf, je trouve ça d'assez mauvais goût! Enfin, c'est comme les fleuristes qui s'installent à côté des cimetières!

Lisica a dit…

oui c'est de mauvais goût dans le sens où c'est marketing.

Mademoiselle Catherine a dit…

J'avoue que le mauvais goût ne me fait pas peur... il me fait rire, tout au plus.
Donc, oui, c'est d'un goût douteux...
Mais c'est drôle :)