jeudi 15 avril 2010

A place called Home

Pendant très longtemps, l'achat d'un bien immobilier me semblait être l'inaccessible étoile en raison de mes modestes revenus, mi-temps oblige. Et pourtant, certaines conversations récentes ont fait naître en moi l'espoir tout neuf d'être propriétaire dans un futur peut-être pas si lointain. D'une part parce que tout le monde semble acheter autour de moi et que le virus a l'air contagieux, et d'autre part parce que, après six années de cohabitation paisible, je songe sérieusement à quitter mon petit – et néanmoins douillet – 35m² pour quelque chose d'un peu plus grand.
C'est une copine qui a enfoncé le clou en me parlant de la possibilité d'un prêt social pour les précaires comme moi. Renseignements pris, il se trouve que je remplis effectivement les conditions d'octroi et en viens à me demander : pourquoi pas ? Je n'ai ni dettes, ni goûts de luxe, mes entrées d'argent sont régulières, et en prenant mon temps, je me dis qu'il doit bien y avoir à Liège une (toute) petite maison correspondant à mes moyens... puisque Londres est définitivement un fantasme hors d'atteinte !

Après l'avoir largement désertée l'année dernière pour des raisons qui me regardent, je me rends compte aujourd'hui que nous nous sommes décidément bien trouvées, la Cité Ardente et moi. Qui se ressemble s'assemble !
Et plutôt que de me plier à l'indexation des loyers, autant rembourser chaque mois une somme fixe pour être enfin chez moi.

Je ne suis évidemment pas assez naïve pour me dire que tout cela ira les doigts dans le nez, car, pour en avoir été témoin à diverses reprises, j'ai parfaitement conscience que l'achat d'un logement sous-entend une dépense importante de temps, d'argent et d'énergie en recherches, négociations, rénovations et aménagements divers. Mais étant plutôt fourmi que cigale, je pense être assez organisée pour jongler avec les différentes parties impliquées, d'autant plus que, comme je vous le disais, plusieurs personnes de mon entourage sont passées par là avant moi, et j'ose espérer qu'elles seront de bon conseil le moment venu.

Voilà donc que je survole vaguement les annonces immobilières pour voir si ce rêve est réalisable, et il me semble que oui. Si j'hésite encore à me jeter à l'eau, c'est parce que j'ai sur le feu un autre projet qui me tient particulièrement à cœur, et je voudrais le mener à terme avant de me lancer dans quelque chose d'aussi grand. Mais l'idée fait son chemin...
Cela dit, je ne suis absolument pas pressée : ma patience est légendaire et j'ai depuis bien longtemps faite mienne la formule Tout vient à point à qui sait attendre.
Et ce, à (presque) tous les niveaux de ma vie.


Fond sonore : Depeche Mode, "Home".

11 commentaires:

Les tests de Gridou a dit…

Tcho !
Et bien belle continuation dans les démarches de ta tête ;-)
Et le micro, là, on a quand même envie un peu de savoir :D

Aurélie a dit…

C'est vrai que devenir propriétaire cela fait rêver... mais comme c'est quand même quelque chose de très important, il est bon de prendre son temps!

Mademoiselle Catherine a dit…

Gridou: Ah mais si j'en dis davantage, ce n'est plus un teasing, hein ;)

Aurélie: C'est bien pour ça que je ne me précipite pas...

Mr Flash a dit…

Le Home ce n'est pas où on vit c'est où on revient: Liège donc?
Pour avoir été pendant un an et propriétaire et locataire, je peux te dire que la situation de locataire est parfois enviable...
Bon je n'ai pas le Marabout Flash 409 "L'achat d'une maison, d'un appartement". Je t'encourage donc à construire (voir lien, hein!)

lisica a dit…

bon courage dans tes recherches, tiens nous au courant!

Anonyme a dit…

et si tu achètes un jour un télé =

http://www.youtube.com/watch?v=w92LzwpMS84&feature=related

;-)))

Bises
Clymence

Mademoiselle Catherine a dit…

Mr Flash: "Home is where the heart is" :)
Et je garde les yeux ouverts pour le Flash n°409!

lisica: Ouh laaa... chaque chose en son temps :) Pour l'instant, ce n'est qu'une idée... mais peut-être que cela deviendra un projet pour l'année à venir?!

Clymence: PAS DE TÉLÉ CHEZ MOI, s-v-p!!!!! ;)

kim a dit…

Haaaa bonne décision! Ca fait seulement un peu plus d'un an que je loue et ça me sort de par tous les trous de devoir bazarder autant de fric tous les mois pour ne posséder aucun bien. Je pense sérieusement à revenir in the big family house, racheter les parts de ma soeur et faire des travaux pour partager ça correctement avec la mozer (la crise, pas le choix...). Je ne supporte pas être locataire quoi. Bonnes recherches et tiens-nous au courant!

Luciole a dit…

super projet! nous on a acheté cet été pourtant on vit sur Montpellier et rembourser le crédit (pris sur 15 ans qd mêm)nous coute moins cher qu'un loyer! C'est fou qd on y pense. Mais on en a visité au mons 30 avant de trancher.
La patience est une bonne chose, tu as bien raison!

Miss Sunalee a dit…

Tu t'en doutes certainement, mais si tu veux des conseils...

Mademoiselle Catherine a dit…

kim: Je suis locataire depuis mes 19 ans, ça fait donc un moment, et je commence à me dire la même chose que toi: pourquoi investir autant de fric dans le bien d'un autre?
To be continued...
Et toi aussi, tiens-nous au courant!

Luciole: En effet, la patience est une vertu! Ton exemple en est la preuve!

Miss Sunalee: On e reparlera en temps voulu :)
Merci :D