jeudi 27 mai 2010

S'aimer tel que l'on est ?

Permettez-moi aujourd'hui d'aborder un thème déjà étudié en son temps – à une époque pas si lointaine où je comptais mes lecteurs sur les doigts d'une main – car il se trouve que le sujet me tient à cœur et qu'à l'approche de l'été, il est furieusement d'actualité, j'ai nommé : le corps !

Il se trouve que je suis un tout petit gabarit plutôt bien foutu. Oui, oui, ça existe !
Et alors que je devrais en être fière, j'ai toujours l'impression que je devrais plutôt m'en excuser quand je lis la presse féminine, car si l'on en croit une tendance actuelle, tout le monde devrait avoir des kilos en trop pour pouvoir s'aimer tel qu'il/elle est : on nous présente Beth Ditto comme un modèle de société alors qu'elle est clairement atteinte d'obésité morbide, mais ça, on ne peut pas le dire haut et fort, car il n'est pas politiquement correct de montrer du doigt les "rond/es" (charmant euphémisme).


Les cuisses de mouche, c'est tout autre chose : comme j'en parlais l'autre jour avec Gridou au cours d'un repas que l'on ne pourrait décidément pas qualifier de low fat (sardines grillées pour elle, pizza pour moi), les petites choses que nous sommes ont bien du mal à faire valoir leur droit à aimer leur corps tel qu'il est puisque après s'être déchaînée pendant des années contre les bourrelets des stars, la presse se penche aujourd'hui avec plaisir et délectation sur les people soi disant anorexiques, présentant n'importe quelle fille au métabolisme un tant soit peut nerveux comme atteinte de troubles alimentaires ; et tandis qu'une Beth Ditto fait fortune en jouant de ses "courbes" (personnellement, j'aurais plutôt tendance à appeler ça des bouées de sauvetage, mais passons...), la moindre brindille passe désormais une bonne partie de son temps à devoir se justifier de sa silhouette.
Vous trouvez que j'exagère ? Allez, juste une petite question à laquelle je vous demande de répondre en toute sincérité : croyez-vous réellement que Gossip aurait connu le même succès planétaire si sa chanteuse avait été anorexique ?
Ben voilà !


Comme je l'écrivais déjà à l'époque, il faut croire que l'on ne peut ouvertement revendiquer le droit à aimer son corps tel qu'il est que si l'on a des kilos en trop et pas en moins.
Et pourtant, il faut de tout pour faire un monde !
Mais non, sous couvert de "tolérance" (ne me faites pas rire !), la presse nous met sous le nez un nouveau modèle extrême, retournant allègrement sa veste en nous présentant du XXL après n'avoir juré que par le XXS pendant des décennies. Tout en étalant, bien évidemment, des modèles minces comme des clous pour exhiber des vêtements hors de prix.
Cherchez l'erreur...


Si la presse féminine nous voulait vraiment du bien, à nous, les femmes, elle cesserait une bonne fois pour toutes de jongler avec les paradoxes à longueur de pages : du nouveau régime amaigrissant, on passe aux recettes tout-chocolat via des interviews de personnalités rondes (voire franchement obèses) déclarant aimer leur corps tel qu'il est et des photos de mode exposant des filles d'1m80 pour 53 kilos.

Avec mon mètre cinquante-huit et mes quarante-huit kilos toute mouillée, j'avoue ne pas y trouver mon compte.
Encore que les recettes tout-chocolat, j'aime encore bien...


Fond sonore : The Stranglers, "Something better change".

28 commentaires:

Aurélie a dit…

La presse féminine a tendance à vouloir tout nous dicter : poids, coiffure, vêtements... mais le principal n'est il pas d'être bien dans sa peau, avec ses kilos ou sans??? Quand ces feuilles de chou auront compris ça, le Monde aura bien évolué... et c'est pas demain la veille!

Une blonde dans la ville a dit…

Au fond le vrai problème, comme tu le soulignes, n'est pas de culpabiliser que l'on soit grosse ou mince, mais de ne pas être influencé par les foutus diktats des magazines qui n'ont pas peur de faire du racolage l'air de rien en vantant les talents d'un mannequin rond alors qu'ils ont mis en couverture depuis des années des filles ultra-minces et qu'ils ne sont pas prêts de s'arrêter. Chacun sait que la mode n'est pas faite pour les filles avec des kilos en trop et mettre l'une d'entre elles en couverture d'un numéro ne changera rien à l'affaire.
après si tu es mince sans avoir à faire attention tu es une sacrée veinarde et tu n'as pas à t'en sentir coupable.

éric a dit…

Ce qui m'étonne le plus c'est que vous êtes conscientes (ouf !) que la "presse féminine" c'est du caca mais vous vous comportez comme si elle était une référence...
Paradoxe de la féminité, sans doute... :)

Encore une fois, grosse, maigre, jeune ou vieille, on s'en tape !!!

YvAN a dit…

C'EST JUSTE DU MARKETING pour vendre leurs bazars au plus de gens possible!

Et puis, il n'y a qu'à pas les lire ces brols...

@ éric: on s'en tape, mais si tu es mince, jeune, bien roulée et pas une chieuse, c'est mieux, non?


timpal

éric a dit…

Évidemment mais c'est pas la question.

C'est juste UNE parmi les réponses possibles...

Va avec des potes chez un boulanger de ton quartier et choisissez tous de manger des tartelettes aux fraises.
Sur le lot de tartelettes, une aura plus de fraises, une autre plus de pâte, etc... et pourtant tout le monde se régalera y compris les tartelettes qui ne resteront pas à moisir dans l'étal au prétexte qu'un nagazine nutritionniste aura arbitrairement fixé le nombre idéal de fraises par tartelette...

:)

(Désolé de la comparaison, mesdemoiselles...)

Mademoiselle Catherine a dit…

Aurélie: Bah, ces feuilles de chou, on n'est pas non plus obligé de les lire... Personnellement, à chaque fois que ça m'arrive, ça me tombe des mains.
Je ne dois pas être dans la cible :/
Le seul magazine dit "féminin" que je lis avec plaisir est allemand et s'appelle myself. Mais bon, là non plus, on n'échappe pas aux pages "régime", mais il y a toujours des interviews très intéressants... et de super recettes :D

Une blonde: C'est tout à fait ça!

(et j'ai bien conscience d'être une sacrée veinarde ^^)

éric: Je sais bien que la presse féminine, c'est du caca. C'est bien pour ça que ça m'énerve puisque tant qu'il y aura des connes pour prendre leurs lignes éditoriales pour argent comptant, il y a aura des connes pour complexer à mort parce qu'elle ne sont pas "normales" et/ou cracher à la gueule des autres parce que ce sont ces derniers qui ne le sont pas...
C'est juste que les diktats, quels qu'ils soient, me débectent!
Allez, bientôt un article sur les poils pubiens ;)

(et sinon, j'aime bien la comparaison avec les tartelettes aux fraises :))

YvAN Timpal: Ben oui, c'est bien ce que je dis ;)

Pitming a dit…

Ce serait pas une sorte de problème inter-gonzesses (qui sont toutes des putes entre elles comme chacun sait ?).

Parce que le plus important c'est pas tellement de se plaire à soi (bonjour le cliché bizoubizouGossipGirl) mais de plaire à l'autre.

Anaïs a dit…

Salut Catherine,

En premier lieu sache que je lis fréquemment ton blog et que je trouve tes articles très sensés. Si je ne commente pas c'est surtout pour éviter de m'éparpiller !

Je suis entièrement d'accord avec ce que tu exprimes dans ce billet. D'un côté on nous vante la beauté des femmes filiformes (quoi qu'elles ont de plus en plus de formes, les poitrines plates ne sont plus dans le coup !!!)d'un autre côté on rassure les replètes -souvent en dénigrant les minces, malheureusement. Je fais 1.67m pour 54 kgs et je ne compte plus le nombre de fois où je me suis sentie mal à l'aise (eu envie de m'excuser) d'être ce que je suis... surtout que ma soeur a toujours été grosse -et qu'elle a même fait de l'obésité morbide!-

Trop maigre pour les uns, trop grosse pour les autres... ça ne va jamais !On est contamment ballotée entre les différents diktats et nos sentiments, nos besoins... On a beau se raisonner, avoir conscience qu'il ne faut pas se laisser infuencer par les médias... on n'y arrive pas vraiment. Ils sont pires qu'un rouleau compressseur (c'est pour ça que je ne lis jamais de magazines, je préfère les livres. Je viens d'acheter "Beautés volées" de Mara Lee, un roman semble-t-il talentueux et provoquant, où il est question d'apparence et de faux-semblants, mais surtout de blessures intérieures et de femmes prisonnières de leurs corps et de leur image !)

J'en profite Mlle C, au vu de ton commentaire sur sexactu pour te dire que je ne suis pas sur internet pour séduire. Je viens de fêter mes 43 ans (un âge plus très attrayant^^) je suis passée par la crise de la quarantaine, ça a été super dur car tu as l'impression que tout est désormais derrière toi : le physique, la jeunesse... L'espace d'un instant tu t'imagines en voie de décrépitude !!! (je rigole) Tout ce que j'ai envie de faire maintenant c'est de partager des idées, un vécu... réfléchir avec des gens jeunes ou moins jeunes qui ont envie de réfléchir, transmettre une expérience qui peut peut-être servir. Actuellement je fais un travail instrospectif pour laisser que la jeunesse file à son rythme -bien trop rapide^^- et ne pas vouloir la retenir à toute fin. Vieillir avec dignité. C'est ça aussi s'aimer tel que l'on est !

Je sais que j'interviens trop souvent sur sexactu, j'ai du mal à m'en empêcher, c'est l'enthousiasme qui fait ça. Je suis désolée si je suis envahissante, je n'ai envie de faire de tort à personne.

Avec toutes ma sympathie
Anaïs

Anaïs a dit…

gloups... Désolée !

Mademoiselle Catherine a dit…

Pitming: La femme est une chienne pour la femme, je confirme! Jamais contente de rien, à commencer par elle-même ;)
Cela dit, je précise que je ne sais plaire à l'autre/aux autres que lorsque je me plais d'abord à moi... enfin, je crois :/

Anaïs: C'est un plaisir de te lire ailleurs que chez Maïa :D
Et le coup du meetic était bien entendu de l'humour et en aucun cas un remontage de bretelles en bonne et due forme. Je ne me permettrais pas!

Par contre, j'ai envie, peut-être un peu naïvement, de te faire remarquer que 43 ans est loin d'être un âge canonique! Tu me diras que c'est sans doute facile à dire pour moi qui suis de 10 ans ta cadette, mais j'ai quelques quadras autour de moi, et jamais il ne me viendrait à l'esprit de les considérer comme des vieilles croûtes... C'est con à dire, mais je pense que c'est dans la tête que ça se passe, même si je conçois parfaitement que la barre des 40 ans doit être dure à passer d'un point de vue purement psychologique.
Mais les diktats de l'âge ne nous sont-ils pas, eux aussi, imposés par les médias?!

Et ne t'excuse pas d'écrire des tartines: j'adore recevoir des commentaires :D

dr frankNfurter a dit…

Je le crois pas, elle balance des affirmations genre Et pourtant, il faut de tout pour faire un monde! et elle cite même pas ses sources, ni Arnold, ni Willy et encore moins monsieur Drummond! ;-)

lisica a dit…

Je suis tout à fait de ton avis, les magazines nous parlent de dictature de la minceur…moi j’ai du mal à comprendre que la population soit de plus en plus grosse en suivant une dictature de la minceur (paradoxal non ?).
Tu as raison d’être fière de ton corps, moi c’est pareil, et tout le monde me dit « t’as de la chance d’être toute mince comme ça », en sous-entendant (pourtant tu ne fais rien pour), bah je mange normalement mais je ne me goinffre pas tous les jours de trucs gras et sucrés. En fait le problème c’est en effet qu’on doit presque s’excuser de ne pas avoir du bidon en rab…
Moi je suis fière de mon corps, heureusement que j’ai encore le droit de m’aimer lol ! mais avec modération.

Pitming a dit…

Tiens, en tant que mec qui en a une grande (de gueule évidemment, vous pensiez à quoi petites friponnes ?!?), je me demande si le problème n'est pas tant l'apparence que le jeunisme. Parce qu'autant, en tant que mec, je m'en fout un peu d'être petit et grassouillet, autant les années qui passent me font parfois un mal de chien...

Les tests de Gridou a dit…

Chais pas quoi dire :-) Alors j'dis rien ;-)
Ah si, j'attends avec impatience ton avis sur les poils de foune :D

Zaza a dit…

Je suis une petite ronde, pas très bien dans ma peau mais bon faut que je fasse avec! Je trouve ça con que tous les ans d'avril à juin, on parle de régime et dans cette même presse comme tu le dis c'est le bien etre l'acceptation de soi et on dit du coup qu'il faut manger des glaces et du nutella pour se faire du bien, c'est hypocrite.

Quant à ta question Madame Gossip bah c'est cool si elle se sent bien comme elle de mon côté je m'en fiche, mais si son truc c'est je suis gay et anorexique avec la scène les spectacles a donné elle serait peut être même plus là!

Anonyme a dit…

Hi' this is Clymence,

En fait avec la graisse des obèses, ont pourrait la transformer en huile-carburant et on ne devrait pas sacrifier la planète pour des champs de palmiers à huile. Moi je vous le dis, l'avenir est dans la graisse de gros(ses)!

Je sais c'est immonde mais c'est pour rire ;-)

Allez Cath' t'en fais pas comme ça pour ta minceur, c'est très bien pour des longueurs de 8 mètres de corde!

Bien à toi
Clymence

diane cairn a dit…

48 kilo pour 1 metre 58 j'appelle juste bien

bon alors la presse feminine me fait gerber surtout cette façon d'écrire ON fait ça pour s'adresser au lectrice, même pas vous mais ON
genre cet été on met des couleurs pastels, ON cuisine bio bobo,

Le truc genre tu es dans le groupe et c'est bien ou hors du groupe, mais écrit d'une manière douce pour pas brusquer (ça me fait penser à l'inévitable trio de pimbêche dans les comédies ados US, avec la blonde décideuse et ses 2 faire-valoir) cette façon de faire oui si vous voulez faire comme nous suivez les conseils qu'ON vous donne alors que l'entièreté de la rédaction de leur saloperie de magazine est fait de suiveuse de mode, de dénicheuse de tendance bref des has-been qui essayent de voir ce qui se fait ou qui découvrent un truc après que toute la scène qui l'a lancé a déjà atteint la maturité (note c'est un peu valable pour le NME où les Inrocks mais eux c'est plus drôle et assumé)

diane cairn a dit…

8 mètres, suspension comprise ?

YvAN a dit…

Il me semble surtout qu'ON regarde trop les séries US par ici.

;)



march

FraiseDesBois a dit…

J'aimes les grosses, j'aimes les maigres, je m'aimes moi même qui fût un plus petit format que toi, mais qui as pris quelques kilos.

Je ne me suis pas toujours aimée, mais ce n'était pas mon poids que je n'acceptais pas, mais ma petite taille (1m52) et mes lunettes.

Ce que je n'aime vraiment c'est les magazines féminins, même chez le médecin je n'arrives pas à les lires tellement je me sens éloignée de tout ça.

A priori ici tout le monde à assez de recul pour comprendre la dichotomie entre le discours et les images proposée dans la presse, mais je crains que ce ne soit pas le cas de tout le monde.

Mademoiselle Catherine a dit…

Ah ben bravo: on s'en va quelques heures, et c'est le bordel dans les commentaires :D

dr: Biesse!!!

lisica: Je pense que ce n'est ni une chance ni une malchance d'être mince "de nature". C'est comme ça, un point c'est tout. Un peu comme sa nationalité ou sa couleur de cheveux...
Maintenant, on peut toujours faire une demande de naturalisation ou se teindre les tifs.
Cela dit, et comme le disent si bien les obèses qu'on interviewe dans les médias: j'ai décidé de m'accepter comme je suis ;)

Pitming: Le jeunisme fait partie des diktats à la con. On essaye de nous faire croire qu'il faut rester beau, mince et jeune, même à 60 piges! Et pourtant, je connais un tas de "jeunes" vieux avant l'âge et un tas de "vieux" restés drôlement jeunes. Comme quoi, il y a de l'espoir!

Gridou: J'entame les recherches sur le sujet ^^^

Zaza: Ben, les régimes, non seulement, ils foutent la pression aux rondes, mais surtout, ils culpabilisent les minces. Dans les deux cas, tout le monde y perd :(
Concernant Gossip, j'ai honnêtement beaucoup de mal à croire que quelqu'un d'aussi obèse se sente réellement bien dans sa peau. Ce n'est pas comme si elle avait 5 ou 10 kilos en trop: c'est pathologique! Et, à terme, c'est aussi dangereux que l'anorexie!

Clymence: On peut aussi en faire du savon, comme dans Fight Club ^^

diane cairn: Bien envoyé, tout ça! Ne lisez plus la presse: lisez mon blog!!!
Et sinon, oui, oui, je suis juste bien proportionnée, merci :)
(quant à la suspension, tout dépend de la complexité des noeuds ^^)

YvAN March: J'ai pas la télé...

FraiseDesBois: Bienvenue chez moi!
C'est vrai que les lecteurs/trices de mon blog sont des gens bien :D
Mais en même temps, on voit rarement des commentaires n'allant pas dans le sens de l'auteur, ce qui est parfois dommage...
Et j'ajouterai que, contrairement à toi, j'aime mes lunettes 8)

Anaïs a dit…

"C'est vrai que les lecteurs/trices de mon blog sont des gens bien :D
Mais en même temps, on voit rarement des commentaires n'allant pas dans le sens de l'auteur, ce qui est parfois dommage..."

Compte sur moi, si je ne suis pas d'accord avec toi, je ne manquerais pas de te le dire^^

YvAN a dit…

@ Mam'zelle Catherine: Pour rester dans le même ton: ON ne parle pas toujours de toi.

:op

coductip

FraiseDesBois a dit…

A mais maintenant je m'aimes avec et sans lunettes ^^

NeuNeu a dit…

Tout à fait d'accord avec toi sur l'influence de la presse et même de la plupart des organes servant à faire de la com' !!

De manière générale on essaie tout le temps de nous ramener à une norme que l'on doit respecter sous prétexte d'être casé dans une catégorie pas forcément flatteuse...

Mademoiselle Catherine a dit…

Anaïs: J'espère bien :)

YvAN: Ah non?! Dommage :(

FraiseDesBois: Tu as bien raison. Les lunettes, un peu comme tout, une fois qu'on a trouvé les bonnes, ça change la vie ^^

NeuNeu: Surtout que la (vraie) norme, c'est une peau imparfaite, de la cellulite et/ou des varices sur les jambes et un petit bide...

P.S. Pour la paix des ménages - et ma propre santé mentale - je me suis permis de retirer quelques commentaires hors sujet, en espérant que vous ne m'en tiendrez pas rigueur...

La Chose a dit…

"Si la presse féminine nous voulait vraiment du bien, à nous, les femmes, elle cesserait une bonne fois pour toutes de jongler avec les paradoxes à longueur de pages"..
Le problème étant, entre autres, que la presse féminine n'est là que pour faire son beurre (et quel beurre!) sur le dos des millions de gourdasses qui tueraient père et mère pour connaître les dernières suggestions "fashion" et les ultimes tendances "girly"...

Mademoiselle Catherine a dit…

Mais les gourdasses en question n'ont ni goût ni opinion qui leur est propre, donc évidemment qu'elles ont besoin de magazines et d'internet pour leur dire quoi faire, quoi porter, quel produit utiliser et quel régime suivre...

D'ailleurs, je ne vois pas en quoi mon blog ne pourrait pas devenir lui aussi prescripteur de tendances...

Enfin... si, je vois très bien pourquoi!