dimanche 15 août 2010

Petits moments d'éternité

Hier soir, tandis que la viande saoule défilait allègrement en République Libre Outremeuse et que j'étais moi-même en mode "lendemain de la veille" (et ceci sans même quitter ma modeste demeure), j'ai sorti ma petite guitare et me suis rendue chez de parfaits inconnus. La délicate mission que m'avait confiée une connaissance : donner un petit concert pour les 25 ans d'un de ses amis.

J'ai donc débarqué en début de soirée dans une maison en bord de Meuse où une joyeuse foule prenait déjà l'apéro. J'aurais dû stresser à mort de me retrouver ainsi dans une soirée privée où je ne reconnaissais que deux ou trois visages, et pourtant, l'endroit, la musique, les conversations animées et la vue sur le fleuve me mirent immédiatement à l'aise. Un petit verre de vin, quelques mots échangées avec les uns et les autres, un repas à la bonne franquette comme je les aime, et j'entame mon modeste tour de chant all acoustic assise sur un petit fauteuil devant une vingtaine de personnes parfaitement attentives – tellement attentives qu'on aurait entendu voler une mouche. Un moment rare, aussi magique que déstabilisant, d'autant plus que le jeune homme qui fêtait son anniversaire était visiblement heureux de sa surprise.
Et ce n'était pas la seule : après le gâteau, nous nous sommes rendus au bord de la Meuse armés de vingt-cinq lampions en papier que nous avons lâchés au dessus de l'eau. Voir s'envoler ces petites œuvres d'art éphémères m'a donné l'étrange impression d'être exactement au bon endroit au bon moment, comme ce fut déjà si souvent le cas au cours de cette année.
Une sensation de bonheur simple et néanmoins profond qui me rassure quant aux choix que j'ai pu faire ces derniers mois. Celui, notamment, de ne plus avoir peur de l'imprévu et de me fier à mon instinct plutôt qu'à ma raison, ouvrant ainsi la porte à tous les possibles, même les plus improbables.
Surtout les plus improbables.

Des petits moments magiques qui sortent de l'ordinaire et font que la vie vaut décidément la peine d'être vécue.

Fond sonore : Moloko, "The Time is now".

31 commentaires:

Les tests de Gridou a dit…

Mmmmmh =)

Mademoiselle Catherine a dit…

J'aime des soirées comme celles-là :D

Adrien a dit…

Douce improbabilité ...

Mademoiselle Catherine a dit…

Carpe diem :)

YvAN a dit…

[quote=katinka]...armés de vingt-cinq lampions en papier que nous avons lâchés au dessus de l'eau. Voir s'envoler ces petites œuvres d'art éphémères m'a donné l'étrange impression d'être exactement au bon endroit au bon moment, comme ce fut déjà si souvent le cas au cours de cette année.
[/quote]

Trop mignon... en ai la gorge serrée d'émotion...

la bise


rewoote

Mademoiselle Catherine a dit…

Bise à toi, rewoote :)
(cela dit, je me demande si tu ne serais pas en train de te moquer gentiment de mon émotivité ^-^)

éric a dit…

Il y a des carpes dans la Meuse ? o_O

Anaïs a dit…

Ca me fait plaisir pour toi...

Mademoiselle Catherine a dit…

@éric: J'aime toujours autant tes jeux de mots pourris :D

@Anaïs: Welcome back :)

Adrien a dit…

@ éric: Mon héros ... =D

Mademoiselle Catherine a dit…

(oh, ça va lui faire plaisir :D)

YvAN a dit…

@ Mlle Catherine: Même pas !
Et visuellement, je ne peux m'empecher de penser à [The Beach] avec le gros Léo et la belle Virginie LeD...


docal

Mademoiselle Catherine a dit…

(jetez-moi des pierres, mais je n'ai pas vu "The Beach"...) (déjà qu'on s'est allègrement moqué de moi l'autre jour quand j'ai daigné avouer que je n'avais pas vu "Barry Lyndon"...)

(par contre, j'ai vu Johnny Lydon aux Ardentes) (quitte à être dans les jeux de mots pourris)

(ça en fait, des parenthèses!)

éric a dit…

De toute façon, le meilleur endroit pour voir Barry Lyndon, c'est dans le train Paris-London... ^^

Mademoiselle Catherine a dit…

(bravo éric! Tu m'as l'air en très grande forme ces temps-ci!)

Aurélie a dit…

Cela a du être un excellent moment... ;)

Les tests de Gridou a dit…

T'as jamais vu The Beach ? Haaan, quelle nuuuuulle !
Non mais en fait c'est nul à chier The Beach alors franchement, on s'en fout de The Beach.
Par contre... Barry Lyndon... Mon film préféré hein. Mais vraiment hein. Et encore plus depuis que j'ai été voir l'expo Kibrick à Gand hein... Non mais vraiment...

Mademoiselle Catherine a dit…

@Aurélie: C'était parfait, tout simplement :D
D'autant plus que les petits moments d'éternité ont commencé dès la veille...

@Gridou: Vous êtes trois en moins d'une semaine à me dire que "Barry Lyndon" est LE film à voir!
Et d'abord, c'est qui, ce Kibrick? ;)

Anaïs a dit…

Kubrick ! Stanley Kubrick qui a réalisé le film en 1975 avec B. O'Neil...

Mademoiselle Catherine a dit…

(j'avais compris, hein ^-^)

Anaïs a dit…

Sorry...

Par contre c'est Ryan O'Neal l'acteur !!! (ma mémoire me joue des tours)

Adrien a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=SoKwy-uGQfI&feature=related

Quelle Bande son ... quel film ... bref quel chef d'œuvre

Mademoiselle Catherine a dit…

@Anaïs: Y a pas de quoi :)

@Adrien: Bon... la prochaine fois qu'on se voit, je l'aurai regardé, promis!

Anaïs a dit…

N'empêche... le film de Kubrick date d'il y a 35 ans, tu n'étais même pas née il me semble, et très récemment j'ai rencontré un jeune homme de pas loin de 30 ans que ne connaissais pas ce réalisateur. Je lui disais : sérieux ? Orange mécanique, ça ne te dis rien ? Consternation !

Mais là, je n'ai pas fait honneur à ta culture. C'est impardonnable ! ^^

Mademoiselle Catherine a dit…

Hé hé... "Qui a peur de Virginia Wolf", "To Kill A Mockingbird" et "Two for the Road" sont également largement antérieurs à ma naissance et font pourtant partie de mes films préférés :)
Quant à Kubrick, si, si, ne t'inquiètes pas, j'ai vu bon nombre de ses films... mais pas "Barry Lyndon" :( Je m'en vais remédier à cela dès demain!

YvAN a dit…

Holalaaaa, les générations passent et ne se ressemblent pas...

http://www.youtube.com/watch?v=ObKpwmZkl24

Un film de Danny Boyle... culte dans une certaine mesure... surtout pour le frontal de Virgine LeD. et la bande son est également énoOorme ;-)


tredite

Mademoiselle Catherine a dit…

C'est vrai que la bande son vaut le détour, ne serait-ce que pour le magistral "8 Ball" d'Underworld!!!

Les tests de Gridou a dit…

J't'en foutrais des Kibrick moi =DDD

Mademoiselle Catherine a dit…

(c'est c'ui qui dit qui est :p)

^-^

Anonyme a dit…

c'est comme un beau conte de Noël qui réjouis et fait pétiller les yeux... je l'ai raconté mercredi PM chez Bon-Papa et Bonne-Maman devant Flore et Hélène qui ont adoré l'entendre...

Mademoiselle Catherine a dit…

Hi hi hi, un conte de Noël en plein été ^-^