lundi 1 novembre 2010

La petite mort

Si beaucoup d’hommes éprouvent une fascination intense pour la jouissance – insaisissable – des femmes, nombreuses sont les femmes (et j’en fais partie) à être bouleversées par celle des hommes. Mais plutôt que jouissance au singulier, j’ai envie de parler de jouissances au pluriel, tant les sommets du plaisir savent se faire uniques (et… singuliers), à l’image de ces hommes qui en "souffrent". Car au vu de leurs visages défaits, il m'est difficile de ne pas parler de souffrance (qui est d’ailleurs le sens premier du mot "passion").
Et sans être une collectionneuse (que du contraire !), j'attache beaucoup d'importance à ce partage ô combien intime, car dans la vraie vie, on est loin, très, très loin de la surenchère du cinéma pornographique.

"La petite mort", on appelle ça ; expression douloureuse pour un phénomène qui semble ne pas l’être moins. Et j’aime être témoin du phénomène : du simple "Oh putain !" soufflé dans un râle, aux soubresauts si violents que j’en ai peur pour la santé physique et mentale de mon partenaire, ce sont là des instants intimes et précieux durant lesquels les hommes, tous sans exception, se montrent, à leur insu, entièrement nus et vulnérables. Quels que soient leur condition physique, leur âge, leurs origines ou leur statut social, à ce moment précis, il me semble qu'ils en oublient jusqu’à leur propre nom, redevenant pour un instant très bref les êtres originels qu’ils furent sans doute il y a longtemps, car l'homme (tout comme la femme), ne l'oublions pas, est un animal.

Je ressens une infinie tendresse pour cet homme qui fond et devient alors un concentré de douceur et de sensualité.
Car n’en déplaise à la rumeur, aussi loin que je me souvienne, je ne me rappelle d'aucun homme m’ayant lâchement tourné le dos après s’être héroïquement lâché.
Non, les instants qui suivent sont pour moi empreints de tendresse : ce sont les baisers, les caresses, l'infinie langueur et la sensualité de l’après, de même que cette étrange impuissance de l’être aimé, aimant, qui regarde sa compagne les yeux brillants, fiévreux, les joues rougies, la gorge sèche, le souffle court…

Alors, heureux ?

Fond sonore : Siouxsie and the Banshees, "Melt".

41 commentaires:

Bl a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est un moment assez unique :) ( sauf quand je ne peux pas m'empêcher de penser qu'à ce moment précis, là, mon cher et tendre ressemble au loup dans les dessins animés de Tex Avery. Pas grave, je rêve de ressembler à Jessica Rabbit ;) )

Bleu Cerise a dit…

Woops, le message est parti trop tôt, d'où le pseudo assez space du dessus, désolée ^^

éric a dit…

Ce qui s'appelle avoir le sens du calendrier... :)

Mademoiselle Catherine a dit…

@Bleu Cerise: Vaut mieux qu'il ressemble au loup de Tex Avery qu'à L'Incroyable Hulk, non?!

@éric: Oui, je n'ai pas choisi la date au hasard ^-^
Et tant qu'à faire, autant célébrer la vie :)

NeuNeu a dit…

La prochaine fois je fais ça avec un miroir en face de moi histoire de voir quelle tête je fais !

Mademoiselle Catherine a dit…

Pas sûre que ça fasse le même effet... Demande plutôt à ta douce de te prendre en photo: tu te verras après, comme ça ;)

NeuNeu a dit…

Je me représente bien la scène... On fera ça lumière allumée alors parce que le flaaash ça pique les yeux ^^

éric a dit…

Ha ? Mr Flash sera présent ? ^^

Les tests de Gridou a dit…

C'est si joliment écrit =)
Rien d'autre à dire...

Mademoiselle Catherine a dit…

@NeuNeu: T'inquiète que dans l'effort, tu ne t'en rendras pas compte, du flash ^-^

@éric: (j'attends avec impatience l'intervention de ce dernier, tiens :D)

@Gridou: Merci :)
Une première ébauche de cet article attendait dans un fond de tiroir depuis plus de trois ans... Il était temps que je fasse taire ma pudeur exacerbée et qu'il sorte enfin de là ^-^

papoupapou a dit…

C'est beau, quand c'est dit / partagé comme ça...
Et j'avoue que mon côté diablement curieux m'a emmenée plusieurs fois du côté de:
Beautiful Agony
(on approuve ou pas, je trouve ça touchant, personnellement)

Tinu a dit…

Poste qui peut à mon avis s'inscrire dans le cas du sexe opposé de la même manière...
Résultat peut-être différent (quoi que ça va dépendre des individus je suppose) mais tout aussi "émouvant" et envoutant...

Mademoiselle Catherine a dit…

@papoupapou: Oui, je connais! J'ai failli ajouter le lien quelque part, mais il n'avait, à mon sens, rien à faire dans ce texte qui est éminemment personnel.
Parce que regarder jouir des inconnus, ça me dégoute plus qu'autre chose à vrai dire: j'ai besoin, pour apprécier la vue, d'avoir un lien affectif avec la personne que je regarde et de me sentir assez en confiance pour "m'autoriser" l'observation parce que c'est quelque chose de tellement intime qu'il ne me viendrait même pas à l'idée de partager ce moment avec n'importe qui...

@Tinu: Rien ne me ferait plus plaisir que d'arriver à exprimer aussi ce que ressentent ces messieurs... Et si c'est déjà le cas, c'est merveilleux :)

Tinu a dit…

@mademoiselle catherine, tu dois quand même je pense avoir décrit un peu ce qu'on ressent en vous regardant aussi.

Mais, comme d'habitude rien n'est généralisable... Je pense que la seule chose générale que l'on puisse dire c'est que c'est un partage...

Ce que l'on peut lire de la personne/ressentir de la personne à ce moment là variera. (pas forcément de râle, pas forcément la même intensité à chaque fois...) Mais plus le couple est soudé, plus le partage, donc la confiance est grand, plus ce moment est je pense "magique". ;)

Tinu a dit…

Petite précision, je parlais de ce qu'on perçois en vous à ces moments là aussi. ;)

( tout varie selon les personnes, les moments, le partage ;) )

papoupapou a dit…

J'ai un rapport à la pudeur / l'intime sans doute plus large (ou plus complexe) que pas mal de gens, j'avoue!
Cela étant dit, je comprends ta réserve...je n'y vois pas le même intérêt que quand le moment est partagé avec quelqu'un avec qui une relation de confiance est instaurée.
Mais l'être humain est pour moi, dans ses travers, ses joies, ses moments de doute une source inépuisable d'observation...avec la démarche de ce site, on rompt juste une barrière supplémentaire! Et plus intéressantes que les vidéos de jouissance elles-même, il y a les vidéos d'entretien!

Mademoiselle Catherine a dit…

@Tinu: Bien plus qu'une question homme/femme, je pense qu'il s'agit là véritablement de la qualité du regard posé sur l'autre... Et cet autre, bien qu'il ne puisse s'agir que d'une seule et même personne, sera "différent" à chaque fois.
C'est bien ça qui est tellement intéressant :)

@papoupapou: Notre rapport à l'intime n'est-il pas toujours complexe?
Pour ma part, si je n'ai aucune espèce de problème à parler de sexe (pudique mais pas prude), je garde farouchement ce que j'estime être de l'ordre du privé... et je trouve que la jouissance (masculine comme féminine) ne regarde toujours que la/les personne/s impliquée/s.
Libre à chacun de s'exposer et d'aller voir. Cela dit, j'apprécie que l'on me laisse en dehors de tout ça ^-^

Tinu a dit…

@Mademoiselle Catherine oui il y a aussi ça.

C'est pour cela qu'il existe une multitude de différence....
Entre la vision et ce que l'on perçoit des gens, et entre les gens eux mêmes qui sont différents (et ou ne nous laissent pas percevoir la même chose, possible aussi) ;)


Enfin une chose est sûre pour ma part pour que ce moment soit réel et intense, il me faut une complicité, une confiance totale, et plus cette confiance envers la personne est grande plus cette liberté possible décuple ce moment là. :)

Mais ça je pense que c'est commun à pas mal de monde, même si ce n'est pas généralisable. ;)

Anaïs a dit…

Va falloir que je revienne au bon vieux missionnaire... Le Kamasutra est parfois si tordu qu'on voit pas bien la tête que fait le partenaire ^_^

Mademoiselle Catherine a dit…

@Tinu: On est bien d'accord: la confiance et le respect mutuels sont les pierres angulaires d'une relation (humaine, sexuelle, etc.) saine, joyeuse et décomplexée :)

@Anaïs: Bah, un astucieux système de miroirs, et le tour est joué :D

Tinu a dit…

@Mademoiselle Catherine
Oui, enfin tout du moins pour moi et apparemment toi. Pour certains ce n'est pas forcément une nécessité.

Je ne me vois clairement pas prendre du plaisir sur "un coup d'un soir", et ne le pourrait, blocage oblige. Il me faut cette confiance et cette passion pour me "libérer"/lacher et donc en profiter.
Ce n'est pas un choix, parce qu'il n'y a pour moi aucun mal à en profiter tant que deux personnes sont sur une même longueur d'onde, mais je ne le peux il en est ainsi pour moi, mais je sais qu'il est possible à certains d'en profiter pleinement sur une relation d'un soir et que pour eux ce partage est possible.
Quand à savoir si c'est aussi bien qu'en relation durable, je laisse la place à ceux qui sont adeptes de la chose pour en parler.

Preuve qu'il ne faut pas généraliser. :)


@Anaïs
lol :D Sinon installe des rétroviseurs ou des miroirs. ;)

AnaÏs a dit…

Vu la configuration de ma chambre... va falloir faire preuve de beaucoup d'astuce, effectivement !

éric a dit…

SERW sarl a justement des miroirs en promo en ce moment... quelle chance ! :)

Mademoiselle Catherine a dit…

@Tinu: Je ne suis pas certaine qu'une telle intimité soit possible avec un coup d'un soir, car l'intimité réelle telle que je la comprends sous-entend de se mettre à nu, et pas seulement physiquement.
Or, une mise à nu est-elle seulement envisageable avec un/e inconnu/e?

Cela dit, je dois bien avouer mon manque d'expérience dans les coups d'un soir (à chaque fois que je m'y suis abaissée - car il s'agit bien pour moi d'un rabaissement - je me suis sentie comme la pire des merdes!) (et pour le coup, zéro intimité!), aussi en appellerai-je à mes lecteurs et -trices qui ne voient pas la chose du même œil...
D'avance merci :)

(et comme Tinu, je précise que je ne porte aucun jugement sur les personnes qui s'adonnent avec bonheur aux coups d'un soir: simple curiosité de néophyte!)

@Anaïs: Un grand miroir au plafond, au dessus du lit, non?! ^-^

@éric: Que ferait-on sans SERW sarl?

Wakajawaka a dit…

Ça me rappelle une réflexion que m'a fait une amie il y a quelques temps : "tu es beaux quand tu me fait l'amour"...

La question que je me suis posé, c'est s'il s'agissait d'un effet réflexif - "il est beau parce que c'est moi qui fait cet effet- un plaisir du partage, ou une simple considération esthétique !

Je confirme que SERW possède en stock tout ce qui est nécessaire à l'expérimentation de ce phénomène !
(Envoi sous pli discret - satisfaite ou remboursée).

Mademoiselle Catherine a dit…

Je ne saurais évidemment pas te répondre à la place de ton amie, mais en ce qui me concerne, je trouve mes partenaires particulièrement beaux à ce moment-là parce que leur visage, leur regard n'est pas le même - un regard qui n'est réservé rien qu'à moi! Donc, oui, forcément, ça fait de l'effet ^-^

De la même manière, on m'a souvent parlé du moment où, pendant les câlins, j'ôtais mes lunettes... mais peut-être devrais-je y consacrer tout un article un jour, car il y aurait bien des choses à en dire :)

Wakajawaka a dit…

J'ai été assez injuste d'ailleurs, car j'ai omis de dire qu'elle avait un regard bouleversant pendant l'amour :$

Ta réponse est très intéressante : "un regard qui n'est réservé rien qu'à moi!". Quand on fait l'amour on partage donc plus que la simple intimité de son corps ? Je le crois.

Faire l'amour uniquement sur le plan corporel ce n'est pas "faire l'amour" mais "baiser".
Et les "baiseurs" ne savent pas ce qu'ils perdent ! XD

Mr Flash a dit…

En panne ... d'inspiration!

Mademoiselle Catherine a dit…

@Wakajawaka: C'est bien la grande différence entre la baise et l'amour :)
Il n'est d'ailleurs pas nécessaire de faire l'amour pour partager une réelle intimité: parfois, un simple geste ou regard au moment le plus anodin suffit à m'ébranler profondément (sans mauvais jeu de mots!).
D'ailleurs, l'intimité, selon moi, passe par bien plus de choses que le contact physique: la complicité, un imaginaire commun, la confiance...
Je pense que l'on ne peut réellement se laisser aller, se mettre à nu que s'il y a ce partage-là.

@Mr Flash: Besoin de conseils?

Aurélie a dit…

Ce sont les plus beaux instants dans l'intimité d'un couple, je suis bien d'accord!

Mr Flash a dit…

Merci pour les conseils, mais comme je le disais, seulement en panne d'inspiration.
D'ailleurs, je ne lis que Marabout Flash, tu le sais bien.

Mademoiselle Catherine a dit…

@Aurélie: Sans aller jusqu'à dire que ce sont les meilleurs moments, ils font bien partie des instants magiques, oui :)

@Mr Flash: C'est vrai, j'oubliais... (c'était surtout pour tester les balises, en fait) (oui, après deux ans et demi de blog, je me mets enfin aux balises dans les commentaires!)
(c'est ça, moquez-vous :p)

Anaïs a dit…

Ma chambre est mansardée et fait plus de 4 mètres de haut... Pas simple les miroirs !

"un regard qui n'est réservé rien qu'à moi!"

Si j'ai bien compris, cette beauté de l'homme durant la petite mort est en réalité psychologique (le visage du plaisir qu'on a donné ou partagé) et un brin narcissique ^_^

éric a dit…

@ Anaïs : les visites, c'est de quelle heure à quelle heure ?

Je note également que tu ne prends pas l'expression "s'envoyer en l'air" à la légère... au moins t'as de l'espace pour t'ébattre ! :)

Mr Macho a dit…

Apparemment, pour les femmes, contrairement à ce beaucoup pensent, l'expression des yeux est moins importante que l'expression orale
;o)

Mademoiselle Catherine a dit…

@Anaïs: Évidemment que ça passe par la tête! Après tout, notre zone érogène première est le cerveau...
Pour le reste, que celui/celle qui n'aime pas se trouver désirable dans les yeux de son/sa partenaire me jette la première pierre!

@éric: Je vous laisse gérer ça en privé - on n'est pas sur meetic ici :p

@Mr Macho: Que nenni, ne va donc pas lancer des rumeurs! Pour ma part, j'avoue être particulièrement attentive à l'expression des yeux pendant l'exposé oral ^-^

Anaïs a dit…

@Mlle Catherine. Ah c'est pas moi qui vais te la jeter... puisque je suis ENTIEREMENT d'accord avec toi. Il faut dire que mon homme n'étant pas doué pour les mots je suis bien obligé de lire sur son visage ^_^

@éric. Si tu savais... Il y a même un coin de la pièce adjacente qui rentre dans ma chambre, je me retrouve donc avec une sorte de petite plateforme à 2.40 mètres de haut, l'idéal pour faire de beaux plongeons ^_^

Tarzan, moi Jane !!

éric a dit…

@ Anaïs : les visites, c'est de quelle heure à quelle heure ? ^^

Chez SERW, on est ouvert 24/7 donc on peut viendre quand c'est que tu veux, hein, no problem...

On a justement un stock de lianes en promo... quelle chance ! :)

Anaïs a dit…

Qu'il est biesse ce éric ^_^

Mr Macho a dit…

Sur la référence en question, la femme ne semble pas non plus avoir de cerveau ...
Et je me suis trompé, je ne voulais pas dire "pour" les femmes, mais bien "chez" les femmes.
Et je rajoute ;O) pour ne pas me faire trucider. De toute façon, je serai à des milliers de kilomètres des Suffragettes le 6 novembre prochain ...

Mademoiselle Catherine a dit…

@Anaïs & éric: Pour vos petits arrangements, j'ai dit que vous les faites en privé :p

@Mr Macho: Non, non, poursuivez donc à loisir, c'est le genre de commentaires qui me fait encore beaucoup rire (bien que, je peux vous l'avouer, j'ai laissé échapper un petit râle de fausse indignation, histoire de faire bonne figure...)