mardi 7 décembre 2010

British delicatessen #1

Mon récent passage dans la Perfide Albion m'a donné l'occasion de pousser plus avant mes découvertes culinaires, car je suis curieuse de nature et ouverte à toute saveur nouvelle.
La cuisine britannique ayant mauvaise presse un peu partout dans le monde, je prends sur moi de la réhabiliter très modestement au cours des semaines à venir, car il serait triste que vous passiez à côté, quand bien même la seule idée d'un sticky toffee pudding ou de frites au vinaigre vous retournerait l'estomac.

Si vraiment cela vous semble insurmontable, veuillez passer votre chemin, car la lecture de ce qui suit pourrait vous faire le même effet qu'un strip-tease de Horst Tappert sur une chanson de Patrick Sébastien : j'ai en effet décidé de commencer très, très fort avec la recette de l'un des plats les plus étranges qu'il m'ait été donné de goûter, à savoir les chips with cheese and chili tels qu'ils sont servis chez Kensingtons à Brighton.


Pour préparer cet étrange repas, prenez
- une portion de frites de votre fritkot favori
- une portion de chili con carne
- une portion de cheddar râpé


Préparez le chili con carne en amont comme suit au départ de
- 250 gr de haricots rouges secs
- 500 gr de hachis de bœuf
- 2 à 5 piments oiseau
- deux oignons
- une gousse d'ail
- une petite boîte de maïs
- une grosse boîte de tomates pelées
- huile d'olives
- vin blanc


Laissez tremper les haricots au moins une nuit dans le l'eau.
Rincez-les plusieurs fois avant de les faire cuire environ une heure dans de l'eau
(si vous prenez des haricots rouges en boîte, les étapes précitées sont inutiles).
Dans une cocotte, faites revenir les piments dans deux à trois cuillers à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient noirs.
Retirez les piments (important !!!) et faites revenir la viande dans l'huile épicée.
Hachez les oignons et ajoutez-les à la viande avec l'ail haché ou écrasé.
Quand les oignons sont dorés, versez par dessus les tomates pelées et les haricots égouttés, mélangez bien et laissez mijoter à feu doux en versant du vin blanc de temps en temps.
En fin de cuisson (environ deux heures après), salez à votre goût, ajoutez le maïs et laissez mijoter encore un peu jusqu'à ce que ce dernier soit tendre.


Pour préparer vos chips with cheese and chili, versez une portion de frites sur une assiette, recouvrez-la d'une portion de chili con carne et terminez par une généreuse couche de cheddar râpé.
C'est ce que j'ai mangé samedi midi, et j'ai trouvé ça drôlement bon (et très, très nourrissant !).


Comité de visionnage : "Fish and chips".

Prochaine étape : le véritable cream tea anglais. Stay tuned !

35 commentaires:

papoupapou a dit…

Ca, je crois que je serais à même d'en manger! :) Certes, ça paraît un peu curieux comme association, mais sachant que je suis capable de manger des pâtes avec du sucre, du beurre, et du jambon, j'ai de la marge!

Cécile a dit…

Oufti ça doit faire au moins 8000 calories le plat!!!

Mademoiselle Catherine a dit…

@papoupapou: Alors je propose que nous nous en régalions lors de notre prochain brelan de dames (je ne suis pas certaine que les autres dames dentelles soient aussi aventureuses que nous... Qu'en penses-tu?)

@Cécile: Hmm... possible...
(ajoutons à cela un cream tea pour le goûter et une lasagne maison au souper, et j'ai logiquement fait mes réserves pour l'hiver :D)

Isa B a dit…

Très très nourrissant, je n'en doute pas en effet. Mais il faut bien ça pour affronter Spitafield Market en hiver (par exemple). Ceci dit, en tant qu'adepte inconditionnelle des filled potatoes et autres english puddings, je découvre avec plaisir cette série de recettes. Et attends la suite avec délectation.

waldorf a dit…

c'est pour quand le matoufè ?

Mademoiselle Catherine a dit…

@IsaB: C'est officiel: le prochain brelan de dames sera british ou ne sera pas :D

@waldorf: En voilà une idée qu'elle est bonne :)

Les tests de Gridou a dit…

Ohlala mais ça a juste l'air dégueu à mes papilles ça =)
Delicatessen et fritkot dans le même poste, on voit que t'as été faire un tour chez les angliches toi =D

éric a dit…

C'est bien anglais ça !
Plutôt que d'apprécier le bon chili con carne qu'on vient de préparer, on rajoute juste ce qu'il faut pour le rendre immangeable mais so british... :-D

Heureusement que l'Angleterre a la musique et Oscar Wilde, ça les sauve ! ;)

Mademoiselle Catherine a dit…

@Gridou & éric: Rien ne vous empêche de vous contenter du seul chili con carne ;)

Anaïs a dit…

C'est épicé le chili con carne... non ? J'en ai jamais mangé !

Mademoiselle Catherine a dit…

Le truc du véritable chili con carne est d'épicer l'huile de cuisson en y faisant "cramer" des piment oiseaux (des petits piments séchés), de façon à ce que tout ingrédient ajouté par la suite prenne un arôme goûtu quand ça mijote.
Maintenant, je ne te cache pas que tout est question de coup de main et d'habitudes alimentaires: certains adorent s'arracher la gueule à grands coups d'épices, d'autres moins (je fais partie des modérés).

Anaïs a dit…

Moi pas du tout. J'aime les saveurs, alors inutile d'anesthésier mon palais avec des machins qui arrachent... ^^

Anonyme a dit…

bah c'est du tex-mex, quoi. la seule différence c'est que les frites sont dessous au lieu d'étre dans une ptite assiette à coté, c'est tout :)

MysTik

ps: d'ailleurs, il manque le petit pot de crème fraiche à coté... moi j'dis ça, j'dis rien, hein :-p

Wakajawaka a dit…

Ça me fait remonter pleins des souvenirs de l'époque où j'avais un cuisinier anglais pour coloc.

Il nous arrivait de nous livrer à du jabberwocky culinaire, souvent surprenant mais toujours bon :P

ca a l'air bien par ce temps là ton "Chili con Catherine" il ne tardera pas à être testé !

Mademoiselle Catherine a dit…

@Anaïs: L'un n'empêche pas l'autre, tu sais ;)
Le tout est de savoir doser avec modération...

@MysTik: Mouais... ça reste tout de même du tex mex made in Britain, hein ;)
Il faut dire que les Anglais sont très forts pour s'approprier les cuisines étrangères: ainsi, le chicken tikka masala n'est pas, contrairement aux idées reçues, typiquement indien, mais bel et bien un plat britannique!

(et bienvenue chez moi!)

@Wakajawaka: Le jabberwocky culinaire, c'est ma spécialité :D

Aurélie a dit…

J'avoue ne pas connaitre la cuisine anglaise. Et ça franchement, ça m'a pas l'air mal du tout! ;)

Bleu Cerise a dit…

Gneuuuuh, chili ! ( Un chili me fait toujours à peu près le même effet qu'une seringue à Richard Virenque )

Mademoiselle Catherine a dit…

@Aurélie: Disons que dans la cuisine anglaise, il y en a vraiment pour tous les goûts... et leurs pâtisseries sont à se damner!!!
@Bleu Cerise: Ton chili, avec ou sans frites? ;)

La princesse a dit…

Je peux avoir la même chose, mais avec tout bien séparé dans l'assiette ;) ?

je pense que je serai plus emballée par le cream tea !!

YvAN a dit…

La cuisine anglaise a mauvaise presse ???
Et comment ça se fait qu'on trouve un (au moins) bouquin de Jamie Oliver dans toutes les bonnes bibilotheques de cuisine de toute personne un tant soit peu branchouille ?

Rien à voir ?
Ok.

Tant pis.


hothed*

(*véridique)

Mademoiselle Catherine a dit…

@Princesse: Tout séparé dans l'assiette? Ça me rappelle vaguement quelqu'un, tiens ;)

@YvAN hothed: Tu es tout de même d'accord pour dire que Jamie Oliver, tout comme Nigella Lawson s'écartent très largement des clichés de la cuisine british telle qu'on l'entend généralement, non?! ^-^

Anonyme a dit…

Aaaah j'abonde dans ton sens! La cuisine British...les chocolate fudge cakes...les scones...j'adooore!
Mais celle-là, je ne la connaissais pas. Impatiente de tester...bien roboratif, goûtu, et "ensoleillé": tout ce qu'il faut en hiver! Ah oui, et les tartines jambon-confiture...:D...

Aaricia

Mademoiselle Catherine a dit…

Fudge... Scones... *sigh*

Envie de repartir... NOW!!! :(

René-Jean-Pierre du Vent de l'Abbé a dit…

Est-ce vraiment So British?
A mon avis une invention américaine que je revendiquerais bien au nom du peuple de canadiens francophones du Québec nord-américain. Chez nous, on le prépare un peu différemment, c'est délicieux! Des frites, du concentré de chili (au beurre d'érable en version d'ici) et le fromage en crottes. On appelle ça la poutine.

Mademoiselle Catherine a dit…

De la poutine, les Anglais en font aussi, sans le fromage en crottes, et appellent ça chips and gravy :)
Quant a (re)connaitre la paternité des chips with cheese and chili, le débat est ouvert. Pour ma part, je me moque un peu de leurs origines véritables: dans mon esprit, ils continueront d'être associés au merveilleux Kensington Café de Brighton :)

Et puis, le vrai plaisir de cuisiner ne commence-t-il pas en improvisant autour des recettes que l'on connait, d'où qu'elles soient?

Hervé Boulay a dit…

Un peu comme les boulets/frites de chez nous agrémentés de fromage de Herve

Mademoiselle Catherine a dit…

Le boulet-frites, je vous avoue le préférer à la Liégeoise.

waldorf a dit…

j'étais certains qu'on allait y arriver aux boulets sauce lapin…
j'osais même pas la faire tellement c'était facile…


par contre des boulets + fromage de herve, c'est la première fois que j'entends parler d'un truc pareil…
j'en suis perplexe… (confusion entre formage et sirop peut-être, non?)



et sinon, le stron d'poye tu le prépares comment ? ^^

Mademoiselle Catherine a dit…

Le stron d'poye? Rien de plus simple: pain gris, sirop de Liège, maquée (*), à déguster avec un bon fromage (de Herve ou autre). Miam-miam :)

(*) pour nos amis Français, la maquée, c'est du fromage blanc.

Anonyme a dit…

Et le matoufet...
avec ou sans sucre ?

Wakajawaka a dit…

Le maquée ? C'est du fromage fait dans les burons ? (Sifflote innocemment).

Je me venge parce que tu nous nargue avec la sirop de liège, qu'on a bien du mal à trouver en France.
(C'est un peu comme le vrai sirop d'érable, ce que la majorité les gens achètent sous ce nom ici est une merdasse insipide composée d'eau, de sucre, de colorant, d'agar-agar, d'un tout petit peu d'extrait d'érable et d'exhausteurs de goût). Heureusement que j'ai une bonne épicerie fine tenue pas des passionnés de qualité pour tout mes produits "exotiques ".

Depuis tout à l'heure je prends des kilos rien qu'à lire cette page et à courir de liens en liens pour découvrir des trucs qui se mangent. Argh !

Je viens de découvrir le matoufet, ça ressemble un peu à la pachade de par chez nous.
(m'en fiche, je préfère l'aligot à la pachade : na ! ).

J'ai faim ! X_x'

Mademoiselle Catherine a dit…

@Anonyme: Il me semble que nous étions dans les british delicatessen?! Fermons donc ici la parenthèse belgicismes, voulez-vous? ;)

@Wakajawaka: LE sirop de Liège! Et puis, tu peux bien me narguer tant que tu veux du fond de ton buron: j'en ai plein mes armoires :p (avec du péket au speculoos, de la pâte à tartiner au chocolat noir, et même du Christmas pudding anglais!) (et de la Ben & Jerry's au freezer)
Peut-être devrais-tu lancer, toi aussi, une série de recettes sur ton blog... Les bonnes recettes de tonton Waka?!

Wakajawaka a dit…

Maiheuuuuu !

Toutes ces bonnes choses... si loin... *erk* (*couic*).

(prends la positions dite du "Hamtaro à cané suite à une défaillance cardiaque".

C'est pas juste ! :P

Mademoiselle Catherine a dit…

Ta dernière phrase n'est-elle pas plutôt digne de Calimero plutôt que d'un Hamtaro?

Wakajawaka a dit…

Et si je trouves Hamtaro plus mignon que Caliméro ? XD

Et puis Caliméro ne sait pas faire les yeux en X_x' ni en spirale, alors que Hamtaro : si !

C'est trop injuste...