lundi 24 janvier 2011

Devoir citoyen

C'était un dimanche que j'aurais voulu paresseux, avec étirements dignes d'un chat, petit déjeuner au lit, abandon dans la baignoire, sieste et plus si affinités. Mais l'actualité en a décidé autrement puisque ce dimanche-là, il était prévu que je me rende à la manifestation Shame à Bruxelles, rassemblement apolitique pour rappeler à nos élus à quel point le peuple belge est fatigué de leurs querelles de bac à sable.La deuxième manif de toute ma vie !

La première, c'était en avril 2002, lorsque Jean-Marie Lepen s'est retrouvé face à Jacques Chirac aux Présidentielles françaises, et je ne vous cache pas que ce rassemblement m'avait laissé un goût particulièrement amer parce que les manifestants les plus visibles étaient des gauchistes radicaux (que, très honnêtement, je trouve tout aussi débiles que les adeptes de l'extrême droite) et des abstentionnistes fiers de l'être qui, de toute évidence, ne concevaient même pas que si les résultats étaient tels qu'ils étaient, c'était peut-être aussi de leur faute...

Tout ça pour vous dire que j'étais un peu revenue de l'idée des manifestations populaires.

Il n'empêche que celle-ci me semblait aussi utile qu'importante, et je m'en serais voulue de ne pas y participer parce que j'aime mon pays. Aussi me suis-je rendue à la gare des Guillemins en ce dimanche midi tout gris pour retrouver Miss Hegoa et son danseur d'amoureux au guichet, avant de croiser un Monsieur Jean-Pierre en très grande forme sur le quai. Dans le train, il nous fait part de quelques slogans surréalistes dont il a le secret que nous nous empressons d'adopter au cas où de pseudo-révolutionnaires "Ce n'est qu'un début, continuons le combat" devaient fuser de part et d'autre de la manif'.
Mes inquiétudes s'envoleront pourtant dès la sortie de la Gare du Nord : les quelques 35 000 manifestants sont des jeunes, des vieux, des familles... bref : des gens normaux. Des gens comme moi qui se sont simplement déplacés pour faire comprendre à nos élus, et ce dans le calme et la bonne humeur, qu'il serait grand temps qu'ils prennent leurs responsabilités. Sans cris ni bousculades, la marche s'est déroulée dans un esprit bon enfant très belge, finalement, qui, à en croire certaines réactions sur le net, semble avoir fortement déplu aux révolutionnaires en culottes courtes de part son absence de frénésie. Probablement ont-ils fait un amalgame plus que douteux entre cette manifestation et celles, d'un tout autre ordre, qui se sont tenues en Tunisie ces dernières semaines.
À moins qu'il ne s'agisse d'un transfert... J'en parlerai à mon psy.Voyez-vous, mesdames et messieurs les révolutionnaires, la Belgique n'a, je pense, pas besoin d'une mutinerie : hier, il s'agissait avant tout de marcher ensemble, Wallons, Flamands et Bruxellois, pour rappeler à nos pouvoirs politiques la belle devise qui est la nôtre...
Fond sonore : Mireille Mathieu & Patrick Duffy, "Together we're strong".

24 commentaires:

éric a dit…

Les manifestations de ce type sont bien plus utiles sur le long terme... et sont aussi les plus difficiles à organiser et à mener !
Bravo à vous tous. :)

Aurélie a dit…

Enfin des gens intelligents qui savent manifester! La France (et surtout les connards qui mettent le bazars) devrait en prendre de la graine!

éric a dit…

Aurélie, c'est juste pas possible !

Que serait la France sans cette culture du "bordel" qui la rend à la fois géniale et pathétique (les deux sont indissociables) ?

Les tests de Gridou a dit…

Et surtout pourquoi ramener un devoir citoyen belge face à une crise belge avec les divisions à la belge et les incertitudes belges dans un contexte belge... à la France ?
(captcha : fantsmer =DDD)

Les tests de Gridou a dit…

A ce propos, moi qui étais sur Paris hier, on a beaucoup ri à Opéra en voyant une manifestation. On s'est dit ouaaaaah, un soutien au peuple belge =) Mais non, en fait, c'était une manif anti-avortement =D

Anonyme a dit…

J'applaudis des deux mains, l'initiative et ta participation :)

Bleu Cerise a dit…

Mais raaaah, j'ai encore foiré l'envoi de commentaire :( Donc l'anonyme du dessus qui applaudit des deux mains, c'est moi ;)

Anaïs a dit…

"Sans cris ni bousculades, la marche s'est déroulée dans un esprit bon enfant très belge... "

Je trouve ça pas mal du tout, pour commencer !

J'avais prévu de regarder les nouvelles hier soir afin de voir si les chaînes principales françaises en parlaient... et puis je me suis mise à lire mon bouquin (auquel je suis scotchée) et j'ai zappé, gné...

Mademoiselle Catherine a dit…

@éric: Le but de cette manif n'était pas de revendiquer quoi que ce soit mais de montrer que, si les politiciens ne sont pas capables de s'entendre, les citoyens sont capables de faire un petit bout de chemin main dans la main sans que ça ne se passe mal :)

@Aurélie: Comme Gridou, je pense qu'il est impossible de comparer et me garderai bien de dire ce que je pense des manifs à la française ;)

@Gridou: Vous auriez dû vous incruster dans la manif anti-avortement et scander "WALLONS, FLAMANDS POUR UN GOUVERNEMENT" :D

@Bleu Cerise: (t'es pas encore prête à reprendre ton blog, toi, si?! ;))

@Anaïs: Ce ne sont pas les comptes rendus qui manquent sur internet (mots clé "manifestation", "Bruxelles" et "23 janvier 2011" dans Google Actualité ^-^)... Bonne lecture!

Anaïs a dit…

Ah, j'ai déjà fait ça ce matin.

Disons que j'étais curieuse de voir comment... ou si... les JT français en parlaient. Mais s'il n'y a pas eu de bain de sang !!!

PS : excellente réponse à éric ^_^

Hégoa a dit…

La belle de Cadix a des yeux de velours!

Mademoiselle Catherine a dit…

...entre temps, j'ai ajouté tout plein des photos :)

Bleu Cerise (non en fait je foire pas, je suis de bonne humeur) a dit…

Oh, critique pas, reprise prévue pour mercredi :) (j'enverrai un mail mardi soir ou mercredi dans la journée, j'ai du changer l'adresse que je t'avais donnée) (mais Blogger n'a qu'à pas autoriser les commentaires anonymes, et voilà :D) (té, j'ai bien envie de foirer l'envoi du commentaire juste pour l'honneur, tiens ... ^^)

Mademoiselle Catherine a dit…

(figure-toi que c'est moi qui autorise les commentaires anonymes, car je suis bonté, charité et tolérance ^-^)

Anonymous Bleuous Ceriseous a dit…

Moui, mais là c'est pas 'ta bonté te perdra', c'est moi qu'elle perd avec ces envois intempestifs de commentaires :p Allez, sois vilaine et passe carrément à la modération :D (du moment que j'peux toujours raconter ma vie et des bêtises, bien sûr ^^)

Mademoiselle Catherine a dit…

Taratata: tu raconteras ta vie sur ton blog quand il sera réactualisé :p

Boudeous Bleu Ceriseous a dit…

* part bouder dans son coin *

(hinhinhin : l'antispam c'est imoserw. 'tain, la SERW investit vraiment dans tous les domaines ! :p)

éric a dit…

:D

alleluia a dit…

@Anaïs: Si si, les journaux français en ont parlé.

@Mademoiselle Catherine: Le problème ne vient-il pas de la montée des séparatistes? Si c'est le cas, le peuple y est un peu pour quelque chose, non?

Mademoiselle Catherine a dit…

@alleluia: A mon sens, le débat concerne principalement Bruxelles, comme j'ai pu le dire dans cet article récent (lire les commentaires aussi), d'où un profond ras le bol du reste de la population qui se sent complètement laissée pour compte...

éric a dit…

Courrier International en parle également...

Wakajawaka a dit…

Belle manif donc :)

je rebondis sur certains commentaires... des manifs calmes, il y en a eu un paquets en France : il suffit d'y aller pour s'en rendre compte.

Mais notre médiacratie est si friande d'accrochages propres à disqualifier les revendications, et surtout : qui lui permettent de faire l'impasse sur ces dernières...

j'ai eu une petite frousse il y a deux ans, voyant des enfants très jeunes sur les épaules de leurs parents, et ayant repéré des Anar incohérents en queue de cortège. J'ai crains un instant que des agitateurs essaient de faire monter nos anars en mal de révolution dans les tours.

A une autre manif, j'ai vu des flics en civil faire de l'agit-prop se faire vider par des anars avec intelligence et sans violences inutiles... comme quoi, il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture.
Sous les slogans immatures se cachent parfois des gens responsables.

Ce que j'aimerai savoir, c'est comment les politiques (et les
je vais fourrer mon nez dans le Net illico !médias) ont commentés cette manif.

NeuNeu a dit…

Pffiou, les manifs j'aime pas. Même si ça peut être utile, c'est toujours à la merci d'une dizaine de cons qui, s'ils décident de foutre la merde, décrédibiliseront une cause...

Comme le signale Wakajawaka (à mes souhaits), on ne parle pas assez de ces manifestations qui se passent dans le calme... Par exemple, je n'ai pas entendu parler de celle contre l'avortement alors que je bosse juste à côté ^^

Mademoiselle Catherine a dit…

@Wakajawaka: Concernant les réactions des politiciens (qui, pour la plupart, ont brillé par leur absence dimanche ^-^), elles sont relativement positives dans l'ensemble (en dehors de la NVA qui a encore réussi à se faire remarquer, mais on n'en attendait pas moins puisqu'il s'agit précisément du parti qui bloque les négociations...).

NeuNeu: Pas pour rien que ce n'était que la deuxième fois que je manifestais de toute ma vie... et ma dernière manif, en France, m'avait laissé une impression très désagréable!
D'ailleurs, ça me gêne terriblement que l'on puisse comparer ce qui n'est absolument pas comparable, à savoir qu'en Belgique, les manifestations sont extrêmement rares, contrairement à la France où il s'agit, tout comme les grèves, d'une sorte de sport national.
Je suis d'ailleurs persuadée que bon nombre de manifestants français ne savent même pas pourquoi ils manifestent...
Comme le disait Gridou plus haut: pourquoi ramener un devoir citoyen belge face à une crise belge avec les divisions à la belge et les incertitudes belges dans un contexte belge... à la France? Vous n'êtes pas le centre du monde, crémilliard ;)