vendredi 24 juin 2011

Creux estival

Vous l'aurez remarqué : je ne brille pas par ma productivité ces derniers temps. Je ne suis d'ailleurs pas plus productive en dehors de ce blog, et ça me fait honte. Il faut dire que je manque cruellement d'énergie, bien que ce ne soient pas les projets qui manquent.
Tels que, pour ne citer que quelques exemples
- faire ma lessive
- remplir mon frigo
- payer mes factures
- faire un grand nettoyage
- repeindre ma salle de bain
- remplir ma déclaration d'impôts
- envoyer ma demande de débaptisation
- acheter une basse et un ampli
- apprendre à manier Audacity
- écrire de nouvelles chansons
- rédiger de nouvelles notes
- trier ma paperasse
- imprimer mon CV

...et me reposer, tout simplement, parce que je me sens complètement vidée, ce qui me vaut le teint lumineux d'un zombie fraîchement relevé d'entre les morts.
Et comme mon corps me dit fameusement merde pour le moment, je sais que je peux compter sur lui pour freiner mes ardeurs.

Fond sonore : The Kinks, "I Go To Sleep"
(d'ailleurs, je vais y retourner, là...)
(non, je déconne !).

7 commentaires:

Maylala a dit…

Débaptisation? De "baptême", au sens religieux? Ou c'est juste une affaire de nom? Ou je suis tout à fait à côté?

(Par ailleurs, ne t'inquiète donc pas, nous, on t'attend bien sagement!)

Mademoiselle Catherine a dit…

Il s'agit bien d'une demande officielle pour me faire rayer des listes des baptisés de l’Église catholique pour être, enfin, en accord avec mes propres convictions :)

Maylala a dit…

Eh bien, je ne savais pas que c'était possible!
Alors, tu me diras quand ça sera fait, que je te félicite comme il se doit ;)

Aurélie a dit…

lessive, frigo... que de grands projets...héhéhéhé!
bon courage et bon weekend! ;)

Mademoiselle Catherine a dit…

@Maylala: Une simple demande sur papier libre auprès de l’évêché suffit. Ce qui m'ennuie, c'est que l'apostasie (l'abandon d'une religion) n'annule pas le baptême puisque ce dernier est "indélébile": bien qu'une demande de débaptisation revient à le renier volontairement et publiquement, le "pécheur" (puisque cette demande est considérée comme un acte grave) n'aura pas à demander un nouveau baptême s'il décide de rejoindre à nouveau l’Église. Cette démarche est donc surtout symbolique.

@Aurélie: Les petits ruisseaux font les grandes rivières ;)
Bon week-end à toi!

innerisland a dit…

oh là là, ta liste ressemble pas mal à la mienne (l'écriture de chansons en moins) et ta motivation est tout aussi pareille :-) bon, comment se motiver les unes, les autres?

Mademoiselle Catherine a dit…

Grande question... Peut-être par envoi de bonnes ondes?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
(en voici quelques unes pour toi :D)

(et j'ajoute que j'ai tout de même fini par payer mes factures, imprimer mon CV et renvoyer ma déclaration d'impôt...)