vendredi 17 juin 2011

Il m'arrive...

...de profiter des Fêtes de la Musique pour m'octroyer un isolement complet (et nécessaire).
C'est d'ailleurs ce que je compte faire ce week-end.

Si vous me cherchez, je serai dans un caisson d'isolation sensorielle.
Bien à vous.

Conseil de lecture : Paul Lafargue, "Le Droit à la paresse".

14 commentaires:

waldorf a dit…

ça fait cet effet la d'avoir de l'eau chaude ?

Mademoiselle Catherine a dit…

Tu n'as pas idée!
Et merci, hein :D

papoupapou a dit…

Je suis à deux doigts de faire comme toi, j'crois. Ca serait-y contagieux?

Polly Prissy Pants a dit…

Je pense en effet que c'est contagieux: je songe de plus en plus à zapper cette édition des Fêtes de la Musique. Tout d'abord, à cause de ces ******* du TEC, ça me semble assez compromis et il est hors de question de tourner 1h après une place de parking, donc... De plus, je suis complètement out et un week-end cocooning à se retrouver en amoureux, juste nous deux et mon bidou, serait sans doute assez salvateur :-)

Mademoiselle Catherine a dit…

@papoupapou: En ce qui me concerne, j'ai des circonstances atténuantes :/

@Polly: ...et toi, tu as des circonstances doublement atténuantes ^-^

papoupapou a dit…

Et moi, dans le genre circonstances atténuantes, des enfants qui hurlent, des parents qui exigent de toi une attention constante, des "Le prix?" au lieu " Bonjour, mademoiselle, quel est le prix de cet article s'il vous plaît?", tu ne trouve pas ça suffisant? Loin de moi l'idée de minimiser ce qui t'arrive, mais on a tous des phases sans, en fait. Parce que dans le genre remise en question de boulot (je sais que tu es passée par là) mais il m'arrive moi aussi de m'interroger sur ce que sera ma vie dans un an, deux, peut-être même à plus court terme. Et ce soir, je frôle un peu la saturation, avec juste l'envie que le calme reprenne et l'enthousiasme d'il y a trois ans aussi.

papoupapou a dit…

Bon, Mademoiselle Catherine, ma chère, mets un de sucre dans mon propos, parce que là, il semble bien acide à la relecture, ahem. Et des bises pour toi, tiens aussi.

Aurélie a dit…

Bon séjour en caisson, alors! ;)

Mademoiselle Catherine a dit…

papoupapou doublement excusée aussi :)
Corèdje fèfèye!

@Aurélie: Je vais faire en sorte que tout se passe pour le mieux ;)

waldorf a dit…

et sinon dans ton caisson, tu zyeutes "Au delà du réel" ?

Mademoiselle Catherine a dit…

"La Quatrième Dimension", waldorf, "La Quatrième Dimension"!

waldorf a dit…

pas la série, le film avec w hurt dans son caisson…

innerisland a dit…

j'ai lu dans le dernier nest qu'il existait en flandres des zones de silence (stiltegebied) où on peut se balader sans être agressé par le bruit. j'ai bien envie de tester cet été !

Mademoiselle Catherine a dit…

@waldorf: Je ne regarde plus rien non plus... C'est moche, je sais :(

@innerisland: J'avais lu un article sur des lieux de retraite (et pas seulement religieux) en Belgique il y a un moment et me laisserais bien tenter, moi aussi...
En fait, je crois qu'un petit tour à Brighton-la-belle me ferait le plus grand bien: la mer a toujours eu un grand pouvoir d'apaisement sur moi. Dommage que toutes les plages belges soient bétonnées et noires de monde.