mardi 13 décembre 2011

Coup de vieux

Tout est parti d'une petite phrase innocente : un "S'il-te-plait" infantilisant prononcé par un boulanger qui me voyait pour la première fois et auquel je me suis permise de signaler que j'ai 34 ans. Très mal à l'aise, le brave homme s'est tout de même senti obligé de me demander, surpris, si je n'étais plus étudiante (ou voulait-il dire lycéenne ?).
Je me suis retenue de lui répondre que si j'étais encore étudiante à mon âge, il faudrait peut-être s'en inquiéter...

À vrai dire, rarissimes sont les personnes qui comprennent à quel point il peut être pesant de ne pas du tout faire son âge. La grande majorité des gens auxquels j'en parle me répliquent que dans dix ans, j'en serai ravie. C'est oublier un peu vite que je vis ici et maintenant, et le contraste entre mon apparence physique et ma date de naissance est de plus en plus handicapant au fur à mesure que le temps passe.
Il m'est d'autant plus difficile à accepter que, pour la première fois de ma vie, je ressens un sérieux coup de vieux, car ma vie est en friche à bien des niveaux, et la peur de ne pas être prise au sérieux grandit à mesure que les marques du temps refusent de s'installer.

Je pourrais évidemment faire des efforts vestimentaires, mais allez donc chercher à vous habiller comme une vraie dame quand vous faites 1m58 pour 50 kilos toute mouillée !
Et si je suis plutôt contente de mon allure juvénile la plupart du temps, le regard des autres est, lui, parfois dur à encaisser, car l'Homme est un animal social hélas soumis aux apparences.

Étant actuellement en pleine remise en question tant personnelle que professionnelle, je me rends compte qu'il me faudra par exemple éviter les métiers dans lesquels je suis en "représentation", car l'image projetée est très éloignée de ce que je suis au fond de moi (et donc, de mes compétences réelles), faussant dès lors les rapports d'adulte à adulte (comment voulez-vous honnêtement prendre au sérieux une jeune femme aux allures d'adolescente ?).
Ainsi n'est-il pas étonnant que j'aie misé sur ma plume et sur ma voix, car celles-ci traduisent à mon sens une maturité toute relative avec laquelle je me sens bien plus en accord qu'avec la physionomie qui est pourtant la mienne et dont je m'accommode tant bien que mal, merci pour elle.

Il se trouve que j'ai l'impression de n'être nulle part en ce moment, et ce manque de repères est une porte ouverte à tout un tas d'interrogations quant à mon avenir.
Aussi vous prierai-je de bien vouloir me pardonner ces jérémiades de trentenaire paranoïaque : sans doute que ces futiles questions ne se poseraient pas si j'avais à l'heure actuelle un semblant de stabilité...

Fond sonore : belleclose, "Time".

23 commentaires:

Hégoa a dit…

Les coups de vieux, je connais, étant nouvellement trentenaire bloquée dans un corps de quinquagénaire (au moins!)... Et je compatis! La seule chose que je peux te dire, c'est que tu peux être fière de qui tu es! Puis ta tête de jeunette et ton esprit fin peuvent aussi clouer le bec des gens qui ne te prendraient pas au sérieux... Et piéger les gens, ça, c'est drôle! :-)
Ceci dit, j'ai pris des cours de maquillage où on m'a appris à créer des rides, si tu veux un cours privé, je me ferais un plaisir. Bien que je pense tout de même que ce serait un sacrilège de défigurer ton apparente pureté... :-)
<3 <3 <3

Mr Flash a dit…

Malgré notre grande différence d'âge et de taille, je n'ai personnellement jamais eu l'impression que tu ne faisais pas ton âge.

Qui devrait réellement "faire son âge".
Comme tu le dis, c'est dans le regard des autres !?

Tu m'as toujours fait l'effet d'une vraie nana (litteralemente, si ;O)), bien en accord avec elle-même; et pas lookée si jeune que ça, me semble-t-il en voyant les ados de mon entourage.
Question fringues, de toute façon, y a plus tellement de clivages d'âge (oui, bon, ok mon pantalon ne tombe pas encore sur le dessus de mes cuisses ...).

Un boulot de représentation, pourquoi pas, si c'est pas pour vendre des lessives ou des salades "politiques"? Le look n'a pas tant d'importance que le message ou la manière de le dire.

Bon, je n'ai pas l'intention de t'empêcher de te poser des questions existentielles, je ne suis là que pour faire la promo de ma collection comme tu le sais (voir lien)

Anonyme a dit…

c'est surtout l'esprit qui fait l'âge, et puis physiquement c'est pas comme tu en paraissais 20 de moins hein ;) tu fais jeune mais je pense surtout que c'est l'esprit puis une façon décontractée de s'habiller, et c'est toi, ton identité, je pense que tu peux en être fière et ne pas voir un handicap, ne pas attacher plus d'importance à ce que l'autre peut penser (mince c'est moi qui dit ça :p) puis la force de tout ça c'est justement d'étonner, car ce qui n'étonne plus est formaté et mort. Fais une force de ça, que ce soit dans la vie ou pour postuler dans un boulot/projet. Ce que tu vois comme un handicap le sera, fais en un avantage et ça le sera :)

MarcD

Mademoiselle Catherine a dit…

@Hégoa: Oh, je t'aime, toi ♥
Heureusement que les personnes auxquelles je tiens savent ce qui se cache derrière les apparences :)

Pour les fausses rides, par contre, je ne ne suis pas certaine que cela changera grand chose: ma silhouette désespérément filiforme continuera de créer l'illusion post-adolescente :p

Et pour ce qui est de piéger les gens, il est vrai que c'est l'un des petits plaisirs de la vie dont j'use et abuse volontiers :D

@Mr Flash: Le fait que nous nous soyons connus dans des circonstances particulières ont certainement joué: n'est pas l'ami/e de Diabolita qui veut :)

Sinon, la collection de Monsieur et Madame Flash ne comprendrait-elle pas un ouvrage de type "Je me vieillis"?

@MarcD: Si cela peut te rassurer, ce n'est qu'un petit coup de blues passager: en l'espace de quelques jours, j'ai eu droit à plusieurs commentaires que j'ai assez mal vécus (dont celui du gentil boulanger qui ne pensait pourtant pas à mal).
Je sais bien que je peux m'en servir à mon avantage (ce que je fais dans la plupart des cas), mais là, j'avais envie de râler un bon coup, histoire d'évacuer :)

(et une fois n'est pas coutume, l'actualité annihile complètement toutes mes petites question existentielles à la con...)

Aurélie a dit…

On me dit souvent que je fais plus jeune que mon âge mais pas à ce point. C'est vrai que c'est gênant surtout, comme tu le dis si bien, quand tu es en "représentation" dans ton travail, tu as parfois l'impression que les gens ne te font pas confiance alors que tu as quelques années d'expérience. Pour autant, je me refuse pour le moment à changer totalement de look pour paraître mes années, juste pour faire plaisir à des gens qui parlent plus vite que leur ombre...

EmmaM a dit…

Tu l'as bien dit, ta voix et ta plume ainsi que ton bagout définissent assez bien, je pense la personne que l'on a face à nous quand tu te tiens là! Les gens intéressants passent vite au-delà du physique et te trouveront belle pour un tout parce que t'es un joli ptit paquet sais-tu?! Fort heureusement, je trouve, tout le monde ne peut pas comprendre et effectivement, ça fait un tri sélectif parfois dur à avaler et souvent bien utile. En bref, je suis bien heureuse de te découvrir pour ma part et l'étincelle qui luit dans tes yeux n'est certainement pas celle d'une gamine de 12 ans...

Mademoiselle Catherine a dit…

@Aurélie: Ce serait dommage d'avoir à changer de look juste pour se sentir plus en accord avec son âge, au risque de ne plus se sentir à l'aise (et donc de sonner faux de toutes façons)...

@EmmaM: Han, vous allez me faire pleurer ♥
Et je ne peux que te donner raison pour ce qui est du tri sélectif: les gens qui s'arrêtent à ce genre de choses n'en valent bien souvent pas la peine.

éric a dit…

« Ainsi n'est-il pas étonnant que j'aie misé sur ma plume et sur ma voix... »

Rien d'étonnant à mon avis. Au contraire.

J'ai longtemps eu ce "problème" (paraître plus jeune), aujourd'hui moins, le cheveu et le poil ont blanchi et m'épargnent donc cet inconfort.

À partir du moment où ton apparence ne te correspond pas et ne dis pas qui tu es, il faut bien que tu trouves un biais d'expression.

Je suis toujours surpris de la façon dont les gens de mon âge (pourtant avancé) mettent en avant leur demi-siècle en étant à l'aise avec une garde-robe stricte, une vie rangée (quelle horreur que cette expression !), un parcours huilé et prévisible...

Je suis personnellement assez ravi de ne pas (trop) faire mon âge mais bon en même temps je ne suis pas une fille, la problématique n'est pas tout à fait la même...

Mademoiselle Catherine a dit…

Je suis contente que tu mentionnes les différences entre homme et femme dans la façon dont nous sommes perçus par la société. J'allais le faire et me suis pourtant retenue, ne voulant pas faire de mes interrogations personnelles un débat féministe ;)

Cependant, et bien que mon physique ne m'aie pas lourdement porté préjudice professionnellement parlant, je constate qu'il m'a parfois été extrêmement difficile de faire valoir ma place auprès de certains individus parce que je ne me sentais pas prise au sérieux par ces derniers. Aussi m'est-il important de bien redéfinir mes envies, besoins et compétences avant de me lancer à nouveau dans un travail à durée indéterminée, car j'ai besoin d'être sûre à 100% de mes capacités afin de ne pas, une fois de plus, ressentir un écrasant sentiment d'imposture.

Les tests de Gridou a dit…

Je pèse 40 kilos toute mouillée pour 1m60 et je n'ai aucun souci à trouver des vêtements sais-tu =) Je ne pense pas que ce soient tes tenues vestimentaires qui posent souci, je t'ai toujours trouvée féminine et je ne t'ai jamais trouvé des airs de gamines...
Je me demande si ce n'est pas, une fois de plus, les conclusions hâtives auxquelles les gens se prêtent...
Et puis rassure-toi, on m'a traitée de mamy, de vieille et je pense que ces propos sont d'autant plus vexants que quelqu'un qui me tutoie pour mes airs enfantins =)

Captcha : ingbones / Les ossements d'Ing, salope de banque qui va nous faire payer les retraits si c'est pas dans leurs terminaux... Des os qu'il va nous rester que j'dis !

Les tests de Gridou a dit…

Enfin, aucun, j'exagère un peu =)

éric a dit…

« salope de banque »

Je le rajoute dans ma collection de pléonasmes ! ;)

kim a dit…

Boh... Ca dépend de comment tu t'imposes... En tant que prof, je suis en "représentation" constante et il est vrai qu'on me prend vite pour une élève au sein des écoles. La différence c'est que mes élèves comprennent vite à qui ils ont à faire. Les collègues et éducateurs, eux, l'oublient un peu. La semaine passée, ils m'ont encore prise pour une élève et ont omis de me dire bonjour (vraiment pas fait exprès de leur part hein). Ca n'arrive jamais à aucun de mes élèves :-) Bref, il faut s'imposer aux personnes nécessaires et ça va!

Maylala a dit…

J'ai été très vexée quand j'ai voulu, un jour, offrir à ma mère une séance de soins quelconque, et que la vendeuse m'a demandé: "il viendra payer tout à l'heure ton papa?".

En soi, c'est comme ton boulanger, ça ne part pas d'une mauvaise intention.

Mais il y a eu aussi de très nombreuses administrations, services clients, clients de caisse, collègues et supérieurs, qui se sont adressés à moi comme à un enfant, un gamin qui serait intervenu à table dans une conversation d'adultes et qu'on aurait ignoré ou bien remis à sa place fissa.

Les problématiques liées à l'employabilité, et cetera, sont peut-être plus sérieuses, mais au-delà des apparences, et même lorsqu'elles ne mentent pas (après tout je n'ai encore que 24 ans), je déplore que l'on ne montre pas plus de respect aux personnes mineures ou presque, et qu'on se permette d'écraser ou d'ignorer la jeunesse (et ce qu'on croit être la jeunesse) comme si elle n'était digne de rien.


Voilà pour le légèrement hors-sujet :)


Et pour le dans-sujet, comme disent les autres, jouer la carte de la bonne surprise, ça peut être payant!

Mademoiselle Catherine a dit…

@Gridou: J'avoue que j'exagère un peu avec les vêtements, si ce n'est que mes jambes désespérément courtes réclament un ourlet d'une bonne dizaine de centimètres à chaque pantalon (et qu'avec mes vraies fesses de femme, il m'est impossible de m'habiller au rayon "Enfants" :D). Du coup, je n'en porte pas ;)
Concernant le tutoiement, tout est question de ton, et je n'apprécie pas du tout celui ouvertement familier de certaines personnes que je ne connais ni d'Adam ni d’Ève... Mais bon, je suppose que c'est effectivement mieux que de se faire traiter de vieille croûte ;)

@Kim: Justement, je suis incapable de m'imposer en terrain méconnu! D'où mon besoin, à l'heure actuelle, de m'orienter vers un domaine dont je maitrise les ficelles et le vocabulaire, car j'ai l'intime conviction que , je pourrais me faire respecter.
Bien que j'aie loin d'avoir terminé l'exploration de mes propres compétences, j'ai l'une ou l'autre idée de projets à entamer dans un futur proche. Ne manquent que les contacts nécessaires, un peu de discipline et beaucoup de travail...

@Maylala: Le manque de respect est effectivement le nœud du problème. Que l'on soit jeune, vieux, moche, petit, gras ou que sais-je, nous méritons tous un minimum de respect. Et il me semble que la moindre des choses - a fortiori quand on est commerçant - est d'en faire preuve quand on accueille un client (et vice-versa!).
Pour ma part, je suis une fervente amatrice du vouvoiement, parfois même avec des personnes de ma tranche d'âge: en plus de montrer le profond respect que j'ai pour mon interlocuteur, cela crée une certaine distance qui, personnellement, me plait énormément, et ce serait peut-être bien le sujet d'une future note :)

Maylala a dit…

Très bien, j'attends cet autre article avec impatience!
(Et puis, l'article et les commentaires qui suivront pourraient bien m'aider à trancher: au menu de l'année prochaine, stage d'enseignement en collège ou lycée, et je me demande encore si je tutoierai ou vouvoierai "mes" élèves, enfin, si j'ai le choix :) )

Véro a dit…

Je ne sais pas si la stabilité changera grand chose. Je mène ce qu'on appelle une vie stable et malgré quelques années en plus, j'en suis au même stade.

Lorsqu'on te dit que dans 10 ans tu seras contente de ne pas faire ton âge, je te le confirme. Je sais ce n'est pas ici et maintenant, mais aussi le temps passe très vite ^_^ Le problème... ce n'est pas de faire plus jeune, mais de faire gamine ! Il y a des visages comme ça, qui sont très…infantile. Tu connais l'actrice -j'ai complètement oublié le nom- qui est assez petite, avec une tête de petite fille et surtout une voix de crécelle épouvantable ? (est-ce que quelqu'un voit de qui je parle ?) En tout cas ce n’est pas ton cas. Tu as un beau visage et une belle voix (il faut dire à ce boulanger qu'il a une frite dans l'oeil ^_^)

En parlant de méier, j’ai un membre de ma famille qui a voulu faire le métier d’actrice et à chaque fois qu’elle se présentait à un casting on lui reprochait de ne pas avoir le corps qui allait avec la voix : son physique lui aurait permis de jouer chez Hélène et les garçons tandis que sa voix –très grave- aurait été parfaitement adaptée pour doubler Rita Hayworth. (D’ailleurs c’est ce qu’elle fait, des doublages !)

Cet inconvénient je le connais aussi un peu : blonde, yeux bleu, un chouia tête en l'air... pfffffff c'est un cauchemar !!! Bon, depuis que je porte des lunettes -et que mon vissage s'est "intellectualisé"- les choses se sont un peu améliorées.... Mais faudrait aussi que j'arrête de faire le clown : Tu te souviens de la photo que je t'ai envoyée, où je tire la langue... Comment peut-on me prendre au sérieux avec des trucs pareils ^_^

Il faudra te faire une raison, même avec quelques rides tu garderas toujours un air juvénile. Entre nous, c’est quand même mieux que toutes ces miss qui à 18 ans ont l’air d’en avoir 10 de plus, non ?!

Wakajawaka a dit…

"Lorsqu'on te dit que dans 10 ans tu seras contente de ne pas faire ton âge, je te le confirme".
Je confirme aussi ;)

L'age peu se nicher ailleurs que dans l'aspect physique "primaire", le regard, la gestuelle, la gestion de la voix d'une personne influent beaucoup sur l'age qu'on lui donne.

(Et mon clavier est en train d'accuser un coup de vieux direction recyclage, il me refuse les circonflexes...)

Anonyme a dit…

je vous rassure, vous faite votre âge

Mademoiselle Catherine a dit…

@Maylala: Nous y reviendrons en temps voulu - patience :)

@Véro: Je suis convaincue que les petites interrogations du quotidien (comme ce léger coup de vieux que je ressens actuellement) s'estompent volontiers quand on se sent en accord avec soi-même, ce qui, en ce moment, n'est pas tout à fait mon cas - encore que je n'aie pas à me plaindre puisque j'ai décidé d'aller de l'avant plutôt que de faire du sur-place (tant qu'à faire...).
D'ailleurs, j'ai régulièrement des occasions de mettre de l'eau dans mon vin, par exemple quand je me trouve nez-à-nez avec des personnes pour lesquelles j'ai beaucoup de respect et d'admiration et qui, par leur attention particulière, me renvoient une image de moi très positive.

D'ailleurs, si je me sens parfaitement à ma place au sein de mon entourage, le fait que la société (les gens) s'arrête(nt) à des futilités telles que l'apparence me pèse parfois terriblement. J'ai beau savoir ce qu'il en est, il arrive que cela me mette terriblement en rogne, mais bon... Heureusement, il est des liens et des rencontres qui nous aident à trouver une place, aussi petite soit-elle, qui nous convient :)

@Wakajawaka: Tout à fait. D'ailleurs, comme le signale Véro, mieux vaut faire "jeune" que faire "gamin/e".

@Anonyme: Je fais probablement mon âge quand j'ouvre la bouche lors d'une conversation intéressante portant sur l'un ou l'autre sujet que je connais (en bonne compagnie, si possible). Par contre, il n'est pas rare que ma bouche laisse échapper des insanités de toute première qualité, auquel cas, je me délecte bien souvent de l'incrédulité de mes vis-à-vis qui se demandent en toute bonne foi si je ne me suis pas échappée d'un quelconque atelier protégé...
Passer pour plus idiot/e que l'on n'est est certainement le grand avantage de ne pas faire son âge!

Anonyme a dit…

c'est marrant je vis encore cela aujourd'hui et face à des parents (qui pourraient être à présent mes enfants) j'aurais bien envie de temps en temps de leur foutre des baffes et leur dire ma façon de penser... Mais ils me prennent de haut en pensant simplement que je pourrais être de leur génération... Tu vaux bien plus que ça ma belle close chérie

Anonyme a dit…

Pourquoi ne pas participer à "The Voice" ? :D

ha ha ha

happy 2012

Mademoiselle Catherine a dit…

Diantre, mais qui sont tous ces anonymes sur mon blog?
Note que vous m'êtes bien sympathiques, tous autant que vous êtes :)