vendredi 27 janvier 2012

Mes nuits sont plus belles...

Tout commença le mois dernier avec une soirée pizza-nanars entre filles à l'issue de laquelle je passais ma première nuit sur un futon : environ trois minutes chrono après m'être dit le plus sérieusement du monde qu'il me sera impossible de dormir sur un matelas aussi dur, Morphée me pris dans ses longs bras bien chauds et ne me lâcha pas avant de m'avoir offert ma première grasse matinée depuis des lustres.
Moi qui comptais changer de lit, mon choix était fait : à l'avenir, mes nuits se tiendront sur un futon ou ne se tiendront pas !

Ainsi donc ai-je passé commande il y a une dizaine de jours pour un lit très au dessus de mes moyens, mais que mon dos, mes articulations et mon humeur remercieront probablement à chaque jour qui passe au cours des douze années à venir – tout comme je remercie moi-même les deux fringants jeunes gens ayant transporté sur deux étages le futon de 30 kilos qui encombrait gentiment le rez-de-chaussée hier soir (et je précise au passage que j'avais auparavant monté deux tatamis de 25 kg et un cadre de lit extraordinairement massif sans l'aide de personne, laissant le livreur complètement abasourdi).
À présent, il ne me reste plus qu'à réaménager mon boudoir autour de cette pièce maitresse dans laquelle il fait bon dormir ♥

Conseil de lecture : Hans Christian Andersen, "La Princesse au petit pois".

10 commentaires:

Aurélie a dit…

Je confirme on dort super bien sur un futon! Bonnes nuits... ;)

Véro a dit…

Je croyais les futons moins épais !

Par expérience, je puis dire que je dors très mal sur un matelas dur, il me faut un accueil souple ^_^

Je te souhaite de très belles nuits ô robuste mademoiselle...

Mademoiselle Catherine a dit…

@Aurélie: C'est vrai que ce type de literie est beaucoup plus confortable qu'on ne pourrait le croire au premier abord :)
J'ai tout de même opté pour un cadre de lit (très) haut parce j'ai énormément de mal à dormir "à la japonaise", c'est-à-dire à même le sol ou presque...

@Véro: C'est parce que je me suis donnée les moyens de m'offrir un futon haut de gamme, ma p'tite dame ;)
Et à vrai dire, si la literie n'est certes pas étrangère à la qualité de mon sommeil, il dépend pour beaucoup de l'environnement général: ainsi ai-je un sommeil de plomb chez mes amis anglais alors que le matelas de leur chambre d'amis est mou comme un flan!

Anna E. a dit…

Oui ...

Mais non :D Je préfère de loin un bon matelas des famille - mais fais-moi penser à te présenter mes parents, ils sont dingues de futons !

Véro a dit…

"mon sommeil dépend pour beaucoup de l'environnement général..."

Super important !

C'est curieux parce que j'ai pas mal observé le phénomène inverse : Contrairement à toi qui dort bien hors de chez toi, en tout cas chez tes amis anglais, j'en connais un -plus particulièrement- qui sorti de son petit confort douillet (SON lit) rien ne va : Matelas trop étroit, trop dur, trop mou... draps trop humides, air trop froid trop chaud... trop de lumière, trop de bruit... Ouuuf ! ^_^

Ainsi donc tu as fait des folies... !

Miss Sunalee a dit…

J'ai déjà essayé plusieurs futons, mais je n'y arrive pas. Dormant sur le côté, ils sont trop durs... Mais si cela te convient, c'est ce qui compte ! Je te souhaite de belles nuits !

Mademoiselle Catherine a dit…

@Anna E.: Il me semble que tu es bien pressée de me présenter à tes parents... Je vais finir par croire qu'il y a anguille sous roche :D

@Véro: Ayant eu de sérieux troubles du sommeil de l'enfance à la trentaine, je ne peux que me réjouir d'avoir aujourd'hui un sommeil relativement stable (avec des hauts et des bas), car je dors bien dans à peu près tous les lits, pour peu que je sois, comme je le disais, dans un environnement accueillant. Je n'échangerais cela pour rien au monde!

@Miss Sunalee: Tiens, c'est marrant, car je dors moi aussi en chien de fusil (ou sur le ventre), et si la fermeté m'a effectivement laissée dubitative lors de ma première nuit sur un futon, j'ai teeeellement bien dormi que je n'ai pas voulu contrarier mon corps qui, de toute évidence, réclamait ce type de matelas :)

geoffroy a dit…

M'a l'air bien confortable moi tout ça!

waldorf a dit…

hé kwèèè ?
tu roupilles ?

Mademoiselle Catherine a dit…

@geoffroy: Je pense ne pas trop m'avancer en affirmant n'avoir jamais aussi bien dormi!

@waldorf: Je roupille jusqu'à pas d'heure, je vis, je mange, je lis... et je compte me remettre très sérieusement à l'écriture dans un futur proche! Stay tuned :)
(et d'abord, mieux vaut "roupille" que "roupie")
(et toutes mes excuses pour ce jeu de mots pitoyable qui vient de faire saigner mes propres yeux)