lundi 1 octobre 2012

Mange ta soupe !

Il y a quelques mois, un ami m'a emmené dans une boutique de restauration rapide 100% bio dont j'avais entendu le plus grand bien. C'est d'ailleurs étonnant que je n'en aie pas déjà parlé ici tellement cette expérience fut traumatisante, et j'en viens même à enrager de ne pas être une critique gastronomique très influente parce que dans un monde parfait, ce genre de lieux n'aurait pas le droit d'exister.

Le pire, c'est que ça cartonne.
Et les raisons pour lesquelles ça cartonne doivent être en partie les mêmes qui font que plus jamais je ne remettrai les pieds là-bas !

J'étais pourtant bourrée d'a priori positifs en arrivant sur le pas de leur porte.
Une fois dans le Saint des Saints, je me rendis vite compte de mon erreur.

Accueillis par une musique new age et une décoration murale composée de citations toutes plus profondes les unes que les autres (de type Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers ou Un sourire est un brin d'amour déposé sur les lèvres), nous nous installons sous le regard bienveillant du personnel qui respire la paix intérieure et commandons deux soupes et deux sandwiches.

Au premier coup de cuiller, je constate que ça ne doit pas être ce que j'ai commandé – pas que je me souvienne exactement de mon choix, mais une chose est certaine : je n'avais pas commandé de soupe au poivre. Impossible de définir une quelconque saveur dans cette infâme bouillie me brûlant la langue et le palais, tant et si bien qu'il me fallut déclarer forfait après une ou deux modestes lichettes si je voulais garder intactes ce qu'il me restait de papilles gustatives.

Au bord des larmes, c'est là que j'ai commencé à tirer la gueule parce que j'avais faim.
Je l'ai d'ailleurs tirée un peu plus quand, en débarrassant la table et voyant mon bol encore plein, la serveuse m'a demandé ce qui n'avait pas été. Après lui avoir signalé avec toute la diplomatie dont j'étais alors capable que je trouvais ce potage immangeable parce que beaucoup trop poivré à mon goût, elle m'a simplement répondu que j'étais la première à m'en plaindre.
Tais-toi et mange ta soupe !
Oui madame, merci madame.

Inutile de vous dire qu'après cette soupe de l'Enfer, le sandwich me parut d'un fade...

Parce que bon, c'est du bio, vous comprenez, alors on n'ajoute pas de sel, et on sert des trucs crus, mais comme le vinaigre balsamique, contrairement au poivre, ça coûte un pont, on n'en met pas trop.
Et moi de me demander en quoi le label bio justifie de servir des plats immangeables et/ou sans goût.

A moins que ce ne soit moi qui cherche la petite bête parce que je n'aime pas les altermondialistes en culottes courtes et que, dans le fond, je trouve plutôt bien de consommer des OGM qui nous rendront stériles, l'éradication de la race humaine ne me semblant pas être une mauvaise chose à terme...

Fond sonore : Doris Troy, "Kill Them All!"

26 commentaires:

Polly Prissy Pants a dit…

Même sans lire ton sms de tantôt, j'aurais immédiatement compris de quel endroit tu parlais ^^ Je partage entièrement ton opinion et préfère retourner manger les bons légumes de notre potager. Ce n'est peut-être pas bio mais au moins, tout en étant sain, ça a du goût !!!

Mademoiselle Catherine a dit…

Je me sens moins seule, du coup :)

Quand je vois ce qu'il est possible de faire avec toutes les épices qui sont à notre disposition, je ne comprends même pas comment un tel massacre est possible!

Polly Prissy Pants a dit…

Des épices mais quelle horreur, ça risquerait de donner du goût !!! Sans déconner, je t'assure que les purées (pourtant fadasses) que je concocte à Lina sont 1000 fois plus savoureuses ;-)

lalydo a dit…

Manger bio, ça ne veut pas dire mal manger. C'est peut être le restaurant qui ne l'a pas compris...

éric a dit…

Le bio ça peut être bon, question de préparation, je suis d'accord avec lalydo.

Je pense que tu es juste tombé sur une bande d'opportunistes qui ne seraient même pas fichu de décimer leur propre entourage si on les laissait faire joujou avec des OGM ! :D

Mademoiselle Catherine a dit…

@Polly: Cela me fait penser à une blague idiote
- Aimez-vous manger épicé ?
- Oui, mais pas en même temps.

(et je referme la porte en sortant pour éviter les courants d'air)

@lalydo: Tu n'y songes pas: le gérant est nutritionniste de formation et sait certainement mieux que moi, qui ne suis qu'une pauvre pouilleuse amatrice de bonne chère, ce qui est bon!
(que la pouilleuse en question ait suivi des cours de diététique pendant deux ans compte d'autant moins que ses restaurants favoris sont L'Industrie, Le Fin de Siècle et 9 et Voisins ♥) (et si j'ai envie d'un truc sur le pouce, rien ne vaut une frite de la frite ou un plat bio ET savoureux chez Exki)
(un jour, je les chroniquerai tous plus en détails, promis!)

@éric: OPPORTUNISTES, c'est le mot que je cherchais! Merci Éric :D

Polly Prissy Pants a dit…

Ta blague me fait penser à un de mes tontons. A chaque fin de repas familial, après avoir vidé un nombre incalculable de bonnes bouteilles de vin, il ressort ses vieilles blagues qui nous faisaient marrer comme des baleines quand on les entendait pour la première fois. Le truc c'est qu'après 29 ans de repas familiaux, à raison de 8 dîners par an, je te laisse toi-même calculer le nombre de fois que nous les avons entendues ^^ Bref, merci car cette petite blague est une véritable madeleine de Proust pour moi ♥

Au fait, loin de moi l'idée de critiquer le bio. J'en consomme régulièrement mais à ma façon et assaisonné comme il faut. Je rejoins donc Eric sur le fait que tout est une question de préparation. J'aime manger sainement comme j'aime manger une bonne crasse de temps en temps aussi. Ce que je ne supporte pas c'est qu'on m'impose UNE idée de ce qui est bon ou pas pour ma santé...

Les tests de Gridou a dit…

T'as p'tet mangé du Bobo à défaut de manger du bio ?
Ce n'était probablement pas le but premier mais ton texte m'aura beaucoup fait rire =)

Les tests de Gridou a dit…

A ce propos, ça me rappelle il y a quelques années un repas chez une amie où j'étais déléguée soupe. Je prépare ma bonne soupe aux tomates et lard, je goûte, bof. Je poivre, je regoutte, re-bonf. Je repoivre, je repoivre, toujours bof. Je mets ça sur le compte des tomates, je tape tout dans des tupperware et au repas, tout le monde de me dire que ma soupe est un milliard de fois trop poivrée. Je suis un peu emmerdée, les autres se moquent et un ami sort la salière, rajoute un peu de ce précieux épice blanc et me dis que c'est ça qui manquait, du sel !

Mademoiselle Catherine a dit…

@Polly: Une famille sans tonton comme le tien est comme une soupe sans sel :)
Quant au bio, comment Diable pourrais-je être contre? Ce qui me chiffonne, c'est cette espèce de suffisance affichée par certains qui, sous prétexte que c'est bio, voudraient nous faire avaler n'importe quoi.

Note pour moi-même: préparer mes prochaines carbonnades à la Moinette brune...

@Gridou: Ha ha ha, j'ai ri à ton premier commentaire :D
(c'était bien le but de faire rire parce que mieux vaut en rire qu'en pleurer)
Et ha ha ha, j'ai ri aussi à ton second commentaire :D

éric a dit…

De toute façon, bio est un abus de langage.
C'est bio comme biologique ? Ce qui serait logique...
Ou bio comme bionique ? Ce qui, en l'occurence, semblerait plus approprié ! :D

Mademoiselle Catherine a dit…

Biodégradable.
En tous cas, j'espère que leur soupe l'était quand ils ont jeté les restes...

lalydo a dit…

Et bien moi aussi je suis une pouilleuse, car gourmande et amatrice de bonne chère! Na!!!

Polly Prissy Pants a dit…

Le 2e commentaire de Gridou m'a également fait exploser de rire :-D

Mademoiselle Catherine a dit…

@lalydo: De toutes façons, est "bio" tout repas préparé avec des aliments issus de l'agriculture et de l'élevage certifiés biologiques: servir des plat qui ne tiendraient même pas au corps à un Somalien affamé, ça s'apparente davantage à du foutage de gueule qu'à de la gastronomie...
(enfin, ce n'est que mon humble avis de pouilleuse, hein: ne prenez pas ça pour argent comptant!)

@Polly: Pas pour rien que c'est ma copine :D

kim a dit…

Han mais dis c'est qu'il semble que l'on soit sur la même longueur d'ondes ces derniers temps! :-) Voilà un article que j'ai trouvé fort vrai même si sans doute réducteur dans l'étude (ça n'empêche pas que j'en trouve les conclusions assez fidèles à la réalité) et qui fait écho à nos 2 articles sur certains points :-)
http://www.20minutes.fr/planete/937671-manger-bio-rend-il-snob

lalydo a dit…

Avis de pouilleuse que je partage complètement!!!

Mademoiselle Catherine a dit…

@kim: Avec l'automne revient la mauvaise foi. C'est toujours mieux que les idées noires!
Et cette étude est absolument fabuleuse, merci :)

@lalydo: Boeuf bourguignon et crème brûlée pour tout le monde alors!

Miss Sunalee a dit…

Tout à fait d'accord. ça me fait penser aux végétariens qui mangent des plats pas bien cuisinés et sans épices, et c'est d'un fade ! ou de ce végétarien qui suit des recettes avec viande mais qui la supprime, ce qui donne parfois une potée de patates/poireaux et rien d'autre ;-)

Depuis deux mois, je mange mes propres tomates du jardin, après avoir récolté des courgettes et des aubergines. Là je sais qu'elles sont totalement bio, et je les prépare dans des recettes qui sont toujours savoureuses !

Bref, plus une affaire de bobos que de bio !

Mademoiselle Catherine a dit…

J'ai remarqué que ce sont très souvent celles et ceux qui font le plus de prosélytisme qui, dans le fond, cuisinent le moins.
J'ai par exemple dans mon entourage quelques végétarien/nes qui, non contents d'être de fins gourmets, sont aussi de fameux cordons bleus. Ils ont néanmoins le bon goût de ne pas faire chi*r les autres avec leur choix de vie (leur cuisine rend d'ailleurs tout discours parfaitement inutile).

C'est un peu comme la chaîne Exki: je me souviens qu'au début, les gens étaient curieux parce que c'était présenté comme de la restauration rapide bio. Aujourd'hui, on y retourne tout simplement parce que c'est bon.

Ce que les gérants de la boutique dont il est question dans mon article n'ont probablement pas compris, c'est que de faire son beurre sur la seule étiquette bio va sans doute marcher tant qu'il y aura des bobos et qu'ils risquent néanmoins de tomber de haut dès que les modes changeront ou que la concurrence sera plus importante...
Et ce sera bien fait pour eux, tiens!

Polly Prissy Pants a dit…

@ Mademoiselle Catherine: Tu choisis tout de même bien tes copines, hein :-D

@ Miss Sunalee : Rrrhhhaaa, les tomates du jardin cuisinées avec amour dans des préparations maison, il n'y a rien de tel :-)

Anonyme a dit…

"l'éradication de la race humaine ne me semblant pas être une mauvaise chose à terme..."
tout à fait d'accord ... je commande de ce pas un fusil à pompe à la redoute (j'en profite j'ai 30% en ce moment) ..;-)
Niko

Mademoiselle Catherine a dit…

@Niko: Z'en ont plus: j'ai raflé tout leur stock en prévision de l'apocalypse.

Anonyme a dit…

ha oui c'est vrai le 21/12/12!!!!
merde va falloir sortir la batte de baseball alors, on va pratiquer à l'ancienne ... ;-)
Niko

Véro a dit…

« Restauration rapide 100% bio » ça me fait penser au Pain quotidien… je n’y ait jamais mis les pieds mais ma sœur y travaille ! Il ne s’agit peut-être pas du Pain quotidien, mais concernant celui-ci je peux au moins dire que point de vue hygiène, c’est draconien.

Normalement la plus part des magasins sont des franchisés et par conséquent ont un cahier des charges à respecter, ce n’est pas le gérant de la boutique qui choisit les plats proposés -ce qui ne l’empêche pas de l’assaisonner à sa manière, de rajouter du poivre par exemple, si ça lui chante-. En Belgique on est très poivre, il faut l'avouer, on en met quasiment partout. Personnellement j’en aime le goût mais je déteste quand ça arrache !

Autrement, ce type de magasin peut se proclamer « bio » s’ils en utilisent scrupuleusement les ingrédients, ce n’est pas pour autant que les plats vont être réussis. Il est évident qu’ils surfent sur la vague…En ce qui me concerne je ne suis pas contre une restauration rapide plus casanière –et qui sort des pizzas, hamburger et des hotdogs- mais elle n’a pas besoin d’être chère ni bio !

Sinon, voici une explication de ce qui fait le succès de ce type de commerce :

http://www.rue89.com/2010/05/27/le-pain-quotidien-pourquoi-le-mc-do-du-riche-fait-un-carton-152661

Mademoiselle Catherine a dit…

Dans le cas du Pain Quotidien, ils avaient misé sur la qualité de leurs pains et viennoiseries bien avant de passer, petit à petit, au tout (ou presque) bio. D'ailleurs, dans leurs communications, ils misent davantage sur le côté convivial de leurs boulangeries/salons de thé et la qualité de leurs produits que sur le côté bio qui, dans le fond, est accessoire.

L'endroit dont je parle dans mon article brandit l'étendard bio en espérant que cela suffira.
Mais non, en fait.
Surtout quand il y a un Pain Quotidien et un Exki à quelques centaines de mètres...