lundi 21 janvier 2013

Changement de direction

Mon entourage est au courant depuis un certain temps (et j'y avais fait allusion dans une précédente note), mais j'attendais d'avoir confirmation pour annoncer la nouvelle au monde : un courrier arrivé ce matin me signale en effet que je retourne à l'école dans dix jours pour apprendre les technologies de la communication.

Après plus d'un an de chômage, il était temps que je reprenne sérieusement mon avenir en main, et comme il n'est jamais simple de changer d'orientation (à moins d'une révélation), cette formation s'est imposée petit à petit à travers les conversations éclairées avec des amis investis dans le secteur audiovisuel, d'anciens participants, ainsi qu'avec une (sainte) formatrice du centre dont les conseils se sont avérés précieux pour mon admission et que je ne remercierai sans doute jamais assez.

Ainsi, mon statut de chômeuse et le fait que mes diplômes français ne soient pas reconnus par la Communauté française de Belgique (la Fédération Wallonie-Bruxelles, pardon !) m'ont permis d'entrer dans les bonnes cases administratives pour bénéficier de cette formation s'adressant aux demandeurs d'emploi peu qualifiés. Moi qui rongeais mon frein depuis des mois, hésitant à débourser une somme conséquente pour faire homologuer mes diplômes, je fus finalement bien inspirée de n'en rien faire (à 174 la demande d'équivalence, et sachant que j'ai deux papiers à faire tamponner par l'administration, vous comprendrez que mon hésitation fut de courte durée), tout comme je me sais gré de m'être accordée le temps qu'il me fallait pour songer à la direction à prendre – du temps de réflexion, de partage, d'expérimentation.

Certes, les pouvoirs publics voudraient sans doute que l'on soit sur le pied de guerre à l'instant où l'on s'inscrit au chômage, mais en réalité, je sais pour ma part que je n'avais rien de bon à donner il y a un an, malgré quelques entretiens encourageants (et un particulièrement pénible) : c'est en multipliant les expériences – professionnelles et extra-professionnelles – que l'on apprend où se situent nos qualités et nos insuffisances, et dans mon cas, il était devenu clair comme de l'eau de roche que le bagage technique me faisait cruellement défaut.

Me voilà donc partie pour onze mois d'apprentissage intensif à temps plein durant lesquels je vais me familiariser avec la réalisation, le montage et la prise de son, trois choses qui, bien que j'aie pu les observer de loin, me sont totalement inconnues dans la pratique et représenteront à n'en pas douter un sacré plus sur mon CV.
En outre, le fait d'avoir à nouveau des horaires stricts va me permettre de structurer mes journées de façon bien plus efficace parce que j'ai eu énormément de mal à me faire à cette absence d'emploi du temps liée au fait d'être au chômage. À terme, j'espère aussi retrouver une régularité dans l'écriture et une concentration qui me faisaient défaut à force de n'avoir rien de concret à faire...

Fond sonore : Deftones, "Back To School".

13 commentaires:

Véro a dit…

Sympa... !

11 mois c'est pas rien. C'est une page qui se tourne alors ?!

lalydo a dit…

C'est une très bonne nouvelle, je suis contente pour toi! Pour ma part, je viens de terminer un bilan de compétences et je vais peut être intégrer aussi une formation...
Bon courage!

Anonyme a dit…

174€ la demande d'équivalence dans des pays appartenant à la communauté européenne .... pour moi ça s'appelle du racket ...et l'on veut que les jeunes qui arrivent sur le marché de l'emploi soient mobiles ???!!!!!! vaste plaisanterie
enfin bon courage pour cette remise en question et que la force soit avec toi ;-)
Niko

éric a dit…

Des techniques de communication pour filmer des beatniks en fornication, des spoutniks en lévitation , des piques-niques et des collations ?

Bon amusement dans ton nouvel apprentissage ! :D

Mademoiselle Catherine a dit…

Merci à tou/tes :)

@Niko: 174€... aux dernières nouvelles! Je précise cependant que la somme demandée était d'environ 125€ lorsque je me suis inscrite comme demandeuse d'emploi, fin-2011 (ce qui est déjà de trop, on est d'accord, mais j'avoue que je peine à comprendre la subite inflation).
Il n'y a pas de petits profits, parait-il...

Anonyme a dit…

Une équivalence pour un diplome de docteur en médecine à la limite, je veux bien
mais 174€ pour une équivalence niveau BAC c'est à mourrir de rire ... ;-)
le bac n'étant mème pas une qualification professionnelle et seulement la porte d'entrée aux études sup
c'est plus du petit profit c'est on gave les oies là ... ;-D
Niko

Anna E. a dit…

Bravo !!!
Et bienvenue dans ta nouvelle vie :) (c'est pompeux, plouc et lourd à souhait, j'adore ce genre de formulation :D)

Les tests de Gridou a dit…

A toi les classeurs, plumiers et autre joli cartable !
Youhou !!

Mademoiselle Catherine a dit…

@Niko: Tu sais que c'est ridicule, je le sais aussi, tout comme un paquet de personnes qui ont voulu faire homologuer leurs diplômes, mais pendant ce temps, ridicules ou pas, les tarifs restent
les mêmes.
Encore heureux que je n'aie pas de métier "réglementé" et que, jusqu'à présent, cela ne m'aie pas porté préjudice dans mon parcours professionnel (au contraire: mon "absence" de diplômes m'a permis d'intégrer une formation qui m'enthousiasme!).
A terme, j'aurai cependant tout intérêt à faire reconnaitre au moins mon diplôme du secondaire. D'ici à ce que j'en fasse la demande, tu verras que la note pour les "frais administratifs" (de qui se moque-t-on?!) aura encore augmenté!

Gavons les bureaucrates et faisons-les rôtir à Noël!

Anna E.: Tu as oublié les coeurs ♥♥♥
A cause de l'émotion, sans doute...

@Gridou: Oui, je vais même recevoir un beau classeur blanc sur lequel je pourrai coller mes photos préférées de Justin Bieber et One Direction ♥

éric a dit…

« Mademoiselle Catherine, après lecture de votre dernier commentaire ci-dessus, votre inscription est désormais, elle aussi, en mode "One Direction" : la porte ! »

:)

Les tests de Gridou a dit…

Pas respect pour ta vie privée, j'osais pas mentionner ta passion pour Bieber, je vois que tu l'assumes, je suis fière de toi !

Anonyme a dit…

Le bureaucrate c'est pas tendre faut prendre un jeune chaponcrate bien gras ... avec une frange ... ;-D
à déguster avec un verre de lait ou une limonade ...;-)
Niko

Mademoiselle Catherine a dit…

Assumer le fait qu'on aime Justin Bieber et One Direction à mon âge, c'est une preuve de caractère :D