lundi 17 juin 2013

Un grand bravo...

...à Vie Féminine qui combat efficacement les clichés par le biais de ses formations professionnelles
J'attends avec impatience la création des écoles Vir-Ils et leurs formations de plombier, chauffeur routier et réparateur d’électroménager...

Encore bravo, et merci !

Fond sonore : Jon Lajoie, "Show Me Your Genitals".

10 commentaires:

Les tests de Gridou a dit…

Vir-Ils, j'ai failli me pisser dessus !!!!

Mademoiselle Catherine a dit…

On pourrait tout aussi bien créer l'école Manu'Elles pour les futures plombières, menuisières et ouvrières en bâtiment... Au moins, elles s'épargneraient les blagues de gros beaufs bien lourdingues.

Cath a dit…

entre-autre

rhaa ca m'énerve !!! (pas la faute d'orthographe, non, pas que)

Mademoiselle Catherine a dit…

C'est d'autant plus énervant que l'association à l'origine de ces formations prône "l'égalité des sexes" et continue malgré tout de perpétuer des stéréotypes de genre en offrant à des femmes peu qualifiées d'exercer des métiers considérés comme "typiquement féminins" (pédicure, esthéticienne, couturière ou aide-soignante).

Comme je le disais dans mon précédent commentaire, il serait certainement plus utile et progressiste de permettre aux femmes qui le souhaitent d'apprendre la plomberie, l'électronique ou l'ébénisterie au sein d'un environnement women friendly (je ne parle même pas de la création de classes exclusivement féminines, mais davantage d'encadrer les comportements sexistes à travers un travail éducatif).

éric a dit…

Le plus utile, à mon avis, serait déjà de former les fomateurs/trices ! :)

Mademoiselle Catherine a dit…

Ce serait un bon début, certes.

Véro a dit…

C'est pas mal quand même... façon de parler !

Mademoiselle Catherine a dit…

Disons que c'est plutôt cocasse.

Laura a dit…

Bonjour Catherine,

J'ai suis tombée sur votre blog par hasard et l'ai parcouru mi-intéressée, mi-amusée par autant de révolte féministe (parce que pour moi c'est bien de cela qu'il s'agit).

Pour éclairer votre lanterne au sujet des formations décriées dans ce poste ... sachez que les hommes y sont admis, y suivent les cours et y réunissent leur formation. Oui, il y a des hommes aides soignants ou aides familiaux. Etonnant non ? Ils n'ont pas attendu votre bénédiction pour se lancer dans ces professions !

Deuxièmement, votre "bonne idée révolutionnaire" n'a pas été attendue pour encourager les femmes à se lancer dans la plomberie, la menuiserie et autres ... Je vous renvoie à ce site : http://www.femmesdemetier.be/fr

Je peux tout à fait admettre que vous décriez ce mouvement (auquel je précise, je n'appartiens pas et ne soutient pas spécialement) mais il serait bon de se renseigner sur ce qui se fait vraiment dans ces écoles et plus généralement en communauté française.

Mademoiselle Catherine a dit…

Bonjour Laura,

Contrairement à ce que vous avez pu ressentir à la lecture de ce post, je ne décrie en rien le mouvement Vie Féminine, mais tourne ouvertement en dérision le nom de leur école Pluri-Elles ainsi que son offre de formation "s'adressant plus spécifiquement aux femmes", soulignant que ça me semble peu cohérent avec leur ligne éditoriale.

Je sais, pour en avoir dans mon entourage, que les hommes aussi investissent les métiers de soin et de beauté. Je doute néanmoins qu'ils aient envie de fréquenter une école nommée Pluri-Elles, lui préférant sans doute Maria Goretti, le CPSE et autres instituts locaux proposant des cours de jour ou du soir.

En revanche, j'ignorais l'existence du site que vous mentionnez et déplore cependant le fait que celui-ci ne soit qu'une plateforme renvoyant vers les offres de formation déjà existantes (où les femmes vont se retrouver à coup sûr confrontées à des grosses blagues sexistes au ras des pâquerettes).

Je précise en outre que je ne suis pas féministe : je suis humaniste (à lire ici, si jamais la nuance vous intéresse).