dimanche 15 décembre 2013

L'art de finir un pot de pâte de spéculoos

Hier, j'étais invitée à l'anniversaire d'une amie que je n'avais plus vue depuis longtemps. A priori, tout le monde s'en fout, mais attendez de lire la suite : comme il me restait de la pâte à tartiner au spéculoos que je ne mangerai pas, j'ai improvisé des muffins au beurre de spéculoos et à la macédoine de fruits dont voici la recette :

Pour une dizaine de muffins, prenez
- 150 gr. de pâte à tartiner au spéculoos
- 50 gr. de sucre roux
- 150 gr. de beurre
- 2 œufs
- 170 gr. de farine
- un sachet de levure chimique
- 250 gr. de macédoine de fruits
(Carmen Miranda, in "The Gang's All Here")

Veillez à ce que tous les ingrédients soient à température ambiante et préchauffez le four à 200°.
Faites fondre le beurre avec la pâte à tartiner dans un poêlon à feu très doux en remuant régulièrement.
Dans un saladier, battez ce mélange avec le sucre et les œufs, puis intégrez la farine et la levure tamisées (attention aux grumeaux).
Enfin, mélangez les morceaux de fruits à la pâte, répartissez dans des moules à muffin et enfournez.
Baissez la température à 190° au bout de 10 minutes.
Quinze à vingt minutes plus tard, les muffins devraient être prêts (ils sont cuits quand un cure-dent piqué au cœur de la pâte en ressort sec).

Fond sonore : Bourvil, "Salade de fruits".

5 commentaires:

lalydo a dit…

Comment m'ouvrir l'appétit... :)

Mademoiselle Catherine a dit…

Finis d'abord ton assiette de poireaux :)

Les tests de Gridou a dit…

Moi j'm'en fous pas que tu revoies une amie...

Par contre, m'en fous de ta recette parce que je n'aime pas la pâte à speculoos ;-) Mais j'aime les speculoos !

Mademoiselle Catherine a dit…

Moi non plus, j'aime pas la pâte de spéculoos: c'est pour ça que je fais de la pâtisserie avec.

Véro a dit…

Ma sœur m'a ramené de la pate de speculoos quand elle est venue me rendre visite il y a quelques semaines... à priori on s'en fout aussi ;) Le fait est que je n'aime pas trop ça : trop écoeurant à mon goût ! (pas fan du biscuit non plus, c'est embêtant dans la mesure où c'est très à la mode et qu'on en trouve partout maintenant : glaces et gâteaux en tous genres...

Je m'étais dit que j'allais l'offrir à mon père, même s'il est entamé... mais p'têt bien que je vais reprendre ta recette... :)