samedi 4 janvier 2014

Kermesse au Paradis

Alors que je déambulais entre les grandes tables du Livre aux Trésors, une singulière couverture a retenu mon attention au rayon des bandes dessinées :
Du rose, du point jersey, une auteure allemande, un titre teinté de Sehnsucht... Il n'en fallait pas plus pour attiser ma curiosité et me plonger sur le champ dans cette généalogie illustrée : quand sa fille Paula doit réaliser son arbre généalogique pour l'école, Birgit Weyhe se rend compte à quel point elle connaît mal sa propre ascendance.
Touchée par cette introduction, "Kermesse au Paradis" ("Im Himmel ist Jahrmarkt" en version originale) devient mon premier achat de l'année.
Se concentrant sur la génération de ses grands-parents, l'illustratrice est partie à la recherche d'histoires et d'anecdotes, de photographies et de documents pour croquer à l'encre de Chine l'histoire familiale avec autant de tendresse que d'esprit critique.

Un roman graphique doux-amer qui m'a ému et fait réfléchir au sujet de ma propre filiation.

Fond sonore : The Stranglers, "Let Me Introduce You To The Family".

7 commentaires:

éric a dit…

Ces histoires de filiation (avec tout ce que ça comporte sur l'héritage, la tradition, la transmission, etc...) n'ont pas fini de nous compliquer la vie ! :)

En plus j'ai appris un mot qui ne me servira pas puisqu'intraduisible ! Priceless. :D

Mademoiselle Catherine a dit…

Y en a un peu plus, j'vous les mets quand même ?
Et mon préféré : Fremdscham.
Enjoy :)

éric a dit…

Merci...
J'avais prévu de passer ma soirée et une partie de la nuit à "coder", me voilà maintenant avec la tête pleine de mots étranges et sans doute juxtaposables... :)

Mademoiselle Catherine a dit…

L'un empêche-t-il l'autre ?

éric a dit…

Quand on n'a plus qu'un seul neurone, c'est difficile de faire deux choses à la fois... :)

Mademoiselle Catherine a dit…

Profite des soldes pour en acheter d'autres : je connais pas mal de gens qui ne se servent pas des leurs.

Véro a dit…

Hé hé... elle est pas mal celle-là :) Sacrée mademoiselle...