jeudi 17 avril 2014

Très cher connard

Sais-tu, connard (tu permets que je t'appelle connard ?), que le plus dangereux dans l'usage d'une arme à feu n'est pas la balle, mais la vitesse à laquelle celle-ci atteint sa cible ?

Alors quand, de ta voiture de connard, entouré de tes amis connards, tu t'amuses à jeter des œufs en direction des passants (en pleine nuit, bien sûr, sans quoi ce n'est pas drôle), sache que ton projectile atteint ces braves gens à une très grande vitesse (vitesse du véhicule + vitesse du lancer).

Et surtout, connard, ce n'est pas tant le fait d'avoir désormais un bleu au beau milieu du dos qui m'exaspère (parce qu'en plus d'être un connard, tu as le compas dans l’œil) ; c'est surtout le fait d'avoir flingué ma matinée à nettoyer des taches d’œuf sur ma veste, mon pull, ma jupe, mon sac et mes chaussures.

Fond sonore : Archive, "Fuck U".

P.S. Un immense merci, en revanche, aux très gentilles dames qui me sont venues en aide suite à cet incident.

8 commentaires:

waldorf a dit…

t'as été déposer plainte ?

Mademoiselle Catherine a dit…

J'ai immédiatement signalé leur position sans encore être allée porter plainte : pas eu le temps aujourd'hui.

éric a dit…

Sale histoire...
Les poulets devraient être sensibles à cet oeuf-génisme, non ?

Bon, je rigole mais je compatis,
d'autant que ça doit être galère à bien nettoyer (selon la texture des tissus)...

La bise. :)

Mademoiselle Catherine a dit…

La personne que j'ai eue au téléphone a semblé être sincèrement sensible à mon appel et m'a conseillé de porter plainte si j'en ai le temps, quand bien même les chances de retrouver les connards sont faibles: une voiture qui passe en trombe, même devant témoins, ça laisse peu de traces dans les mémoires (c'est allé tellement vite que les personnes ayant assisté à la scène ont d'abord cru que c'était une voiture de police). Mes vêtements, quant à eux, étaient dans un triste état ce matin :(

(pour info: gratter les traces d'œuf avant de laisser tremper les vêtements souillés dans de l'eau froide salée et vinaigrée, puis laver au savon et à l'eau tiède ; pour le cuir, tamponner la tache à l'eau froide et laisser sécher)

La bise à toi, vieux briscard :)

Véro a dit…

Eh bien, quelle idée stupide de jeter des œufs sur les gens. C'est le genre de "petit" amusement qui me dépasse...

Un jour j'ai reçu comme projectile une fiente d'oiseau ; cette sale bête -innocente au demeurant, j'espère !!!- devait voler bien haut tant l'impact fut douloureux... Bon, pas tant que ça, j'ai surtout été surprise... et très en colère quand j'ai frotté le point d'impact et que je me suis retrouvé avec la main toute sale d'une belle grosses merde de pigeon. Youpi !!! (depuis j'ai toujours des mouchoirs sur moi)

Bref, j'imagine ta colère... c'est nul !

Merci en tout cas pour tes conseils de nettoyage :-)

YvAN a dit…

En pleine période de paques... c'est pas des connards, c'est des cloches...


Ok, je sors.... --> []

Mademoiselle Catherine a dit…

"Cloches", c'est bien trop gentil pour eux !

Sinon, Véro, j'ai eu droit au caca de pigeon aussi, il y a quelques années, sproutch ! sur l'épaule, en allant travailler. Et c'était nettement moins désagréable qu'un œuf balancé par un connard de compétition.

Véro a dit…

Oh, j'imagine bien.

J'ai dit ci-dessus que j'étais en colère, mais en fait non, c'était juste de l'agacement. Dans ton cas il y a un geste intentionnel, gratuit et tellement stupide... entrainant une douleur inutile et du désagrément à nettoyer ! Il n'y a pas de comparaison c'est clair...